samedi, avril 4, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Droits humains : 37 exécutions en Iran dont trois en public

Droits humains : 37 exécutions en Iran dont trois en public

Droits humains : 37 exécutions en Iran dont trois en public

CNRI – Le régime cruel des mollahs a exécuté trente-sept personnes dans diverses villes d’Iran du 19 au 21 mai. Trois détenus ont été pendus en public à Ghouchan, à Minab et à Chiraz. L’exécution à Minab a eu lieu dans un stade afin d’aviver le climat de peur chez les jeunes. À Chiraz, le condamné a reçu 111 coups de fouet avant d’être pendu.

En deux jours, les 20 et 21 mai, vingt-quatre prisonniers ont été exécutés en trois groupes dans les sinistres prisons de Ghezel-Hessar et Gohardacht, à Karaj, en banlieue de Téhéran. Huit d’entre eux, pendus à l’aube du jeudi 21 mai à Ghezel-Hessar, faisaient partie des prisonniers qui avaient protesté le 17 août 2014 contre la vague d’exécutions collectives et secrètes qui ensanglante les prisons iraniennes. Ils avaient cherché à empêcher la pendaison de plusieurs de leurs camarades et s’étaient battus contre les gardiens.

L’exécution de dix prisonniers en deux groupes à Chiraz et à Arak, le 19 mai, est également à ajouter au bilan des crimes des mollahs.

Par sa brutalité, le régime du guide suprême, que les Iraniens surnomment le parrain de Daech, cherche à intensifier le climat de terreur afin de contenir les protestations sociales qui sont devenus un cauchemar pour le régime ces dernières semaines.