Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Iran : Le syndicaliste M. Jarahi est décédé après des années de privations et d’harcèlements en prison

Le jeudi 5 octobre 2017, le syndicaliste Mohammad Jarahi est décédé après avoir passé plus de cinq ans dans les geôles du régime islamiste pour la défense des droits des travailleurs. Mohammad Jarahi a été arrêté le 8 juin 2011, avec Shahrokh Zamani, un autre syndicaliste assassiné par le régime, sur des accusations de « propagande contre l’Etat » et de « conspiration contre la sécurité nationale » à Tabriz et a été condamné à cinq ans d'emprisonnement arbitraire.

Les sbires du régime l'ont privé de congé médical en dépit de son cancer. Le refus constant d’accès aux soins médicaux, en plus des conditions cruelles dans les prisons des mollahs, ont conduit à la progression rapide du cancer et à sa mort.

Les agents du sinistre ministère du Renseignement des mollahs avaient arrêté Mohammad Jarrahi deux fois en 2007 et en 2008. Le fascisme religieux est responsable de la torture ayant entraîné la mort de ce digne travailleur qui, à l’instar de Shahrokh Zamani, ont été assassinés dans la prison ou ont été tués par le régime par privation d’accès aux soins médicaux.

Exprimant ses condoléances aux militants ouvriers et à la famille de Mohammad Jarhai, la Résistance iranienne appelle les organisations internationales de défense des droits de l’homme et les militants syndicaux à prendre des mesures immédiates pour sauver la vie des prisonniers politiques et à condamner les politiques antisyndicales du régime théocratique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 octobre 2017

Iran : Appel à manifester à Paris

Maryam Radjvai : La dictature religieuse est vulnérable face au peuple iranien

Exposition - Des députés s’informent de la situation des droits humain en Iran

Les droits de l’homme en Iran à l’honneur sur la place de la Bastille

Un acquis précieux dédié au peuple iranien

Une haute délégation du Sénat des États-Unis rencontre Maryam Radjavi à Tirana

Solidarité avec la résistance historique du peuple d’Iran pour la liberté

Grand Rassemblement pour un Iran libre à Villepinte 2017

Le discours complet de Maryam Radjavi au Grand Rassemblement - Villepinte 2017

Grand rassemblement pour un Iran libre - Paris 2017

Les trois points fondamentaux de la liberté en Iran et de la paix au Moyen-Orient

Vaste campagne des jeunes et des sympathisants de la Résistance iranienne sur le territoire iranien

Mohammad Mohaddessin discute du récent simulacre d’élection présidentielle en Iran

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité des religions contre l’extrémisme

Iran élection 2017 - Le Parisien TV

Iran- Election : Les réseaux de la résistance iranienne multiplient les affichages à travers le pays

Le sénateur McCain rend visite aux membres de l'OMPI d'Achraf à Tirana

Mme Radjavi se félicite de l'appel du Mufti d’Al-Azhar et du Pape François contre l'extrémisme

Le Norouz avec la Résistance iranienne en Albanie

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approche

  

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

PUBLIC HANGING IN IRAN - KARAJ

Iran - UN PRISONNIER EST TABASSEE EN AVANT SON EXECUTION EN PUBLIC

LES PARENTS DE HUIT PRISONNIERS EXECUTES EXPRIMENT LEURS COLERES

DE JEUNES IRANIENS SOUMIS À DES PUNITIONS DEGRADANTES EN PUBLIQUE

Le CNRI sur Twitter