mardi, janvier 18, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsHuit pendaisons, 12 peines de mort en Iran en six jours

Huit pendaisons, 12 peines de mort en Iran en six jours

ImageLa  Résistance iranienne demande de toute urgence une action internationale pour stopper les exécutions barbares en Iran

Dans la vague montante des exécutions en Iran, le régime des mollahs a pendu deux personnes et en a condamné à mort neuf autres, dont deux femmes.

Cela porte à huit les pendaisons et à douze les peines de mort au cours de ces six derniers jours.

Un homme de 43 ans, a été pendu le 11 août à Téhéran pour avoir tué un membre des Forces de sécurité de l’Etat. Un autre homme a été pendu sur la place Malek-Achtar de la ville d’Arak (sud de Téhéran) il y a trois jours.

Hier, le journal Chargh et l’agence de presse officielle Fars, ont rapporté que la cour suprême a confirmé les peines de mort de deux hommes pour homicide à Téhéran et à Gonbad Kavous (nord de l’Iran).

La Résistance iranienne rappelle la nécessité d’une action urgente de la communauté internationale, spécialement de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies, du haut commissaire aux Droits de l’Homme et de l’Assemblée générale, pour stopper ces châtiments inhumains. Elle souligne que le silence et l’inaction de la communauté internationale, surtout en ne présentant pas de résolution de condamnation et en ne nommant pas de rapporteur spécial pour surveiller la situation des droits de l’homme en Iran, ont encouragé les mollahs à continuer et à augmenter leurs atrocités, particulièrement les  exécutions médiévales.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 août  2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe