mardi, mai 24, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : 12 prisonniers pendus à Téhéran

Iran : 12 prisonniers pendus à Téhéran

Appel international contre la montée des violations des droits de l’homme en Iran

CNRI – Etablissant un nouveau record de tuerie et de répression, le régime des mollahs a exécuté à l’aube de ce dimanche 22 juillet douze prisonniers à Téhéran. Le procureur de Téhéran Saïd Mortezavi qui a annoncé cette nouvelle, a déclaré que la peine de mort avait aussi été demandée pour 17 autres prisonniers, avant de rappeler que la semaine dernière quatre détenus avaient été pendus dans la capitale.

Mortezavi est celui qui a assassiné sous la torture il y a quatre ans la photojournaliste irano-canadienne, Zahra Kazemi.

Embourbé dans ses crises internes et incapable de contenir la montée des émeutes sociales alors qu’il est en phase terminale, le régime des mollahs ne voit de porte de sortie que dans la multiplication des exécutions et des châtiments barbares comme la lapidation.

La Résistance iranienne dénonce le silence et l’inaction de la communauté internationale, notamment de l’Union européenne, devant l’ampleur de ces crimes. Elle souligne que les négociations et le dialogue avec le régime des mollahs et la poursuite des relations économiques et diplomatiques, non seulement n’ont aucune légitimité mais encouragent aussi ce régime à continuer et accentuer ses crimes. 

C’est pourquoi, la Résistance iranienne appelle la communauté internationale, particulièrement le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil de sécurité et le Haut commissaire aux droits de l’homme à condamner les exécutions en Iran et à adopter des mesures contraignantes contre ce régime cruel et moyenâgeux.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
22 juillet 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe