mardi, janvier 18, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: des travailleurs retraités se rassemblent à l’extérieur du Parlement à Téhéran...

Iran: des travailleurs retraités se rassemblent à l’extérieur du Parlement à Téhéran – vidéo

La Résistance iranienne salue les manifestants, et exhorte les organisations publiques et internationales à soutenir leur cause

Près de 3000 fonctionnaires retraités de Téhéran et des provinces d’Alborz, de Markazi, (Centre), d’Ispahan, de Khorassan Sud, de Khorassan Nord, de Khorassan Razavi, de Guilan, de Mazandaran, de Semnan et de Kermanshah se sont rassemblés à l’extérieur du Majlis (Parlement) du régime, depuis mardi matin. Ces manifestants exigent une augmentation des salaires, une couverture sociale, et la libération des enseignants emprisonnés.

Ce rassemblement a lieu parallèlement aux manifestations et protestations organisées à Téhéran, à Machhad et dans d’autres villes, de milliers d’investisseurs dont les économies et les biens ont été pillés par les institutions financières affiliées aux Gardiens de la révolution (pasdaran), et par d’autres institutions étatiques.

Les travailleurs retraités ont scandé aujourd’hui : « Nous sommes les retraités, les oubliés », « Jamais aucune nation n’a connu une telle injustice », « Travailleurs, étudiants, enseignants, Unissez-vous, unissez-vous », « Libérez les prisonniers politiques », « Libérez les enseignants emprisonnés », « Je protesterais à tout prix », « Nos tables sont sans nourritures, pendant que vous continuez vos mensonges », « Nous avons droit à une vie décente, au logement et à la santé », « Moins de détournement, et nos problèmes seront résolus », « Le seuil de pauvreté 4 millions de tomans, nos salaires un million de tomans » (environ 300 dollars).

Les manifestants ont brandi et tenu des pancartes sur lesquelles il était écrit : « Nous exigeons une augmentation de nos salaires de 4 millions de tomans (environ 1200 Dollars), par rapport au seuil de pauvreté», « Nous exigeons un régime d’assurance plein et entier, basé sur nos droits », « Tant que nous vivrons en dessous du seuil de pauvreté, nous continuerons de revendiquer nos droits », « Non à tous les discours, Oui à la reconnaissance de nos droits ».

Tout en saluant tous les travailleurs retraités manifestants, les investisseurs dont les économies ont été pillées, les enseignants, les travailleurs encore en activité, les infirmières, les lycéens etc. qui ont été privés de leurs droits sous le régime des mollahs au pouvoir en Iran, la Résistance iranienne appelle tous les iraniens, particulièrement les jeunes, à soutenir ces manifestants. Elle exhorte également tous les syndicats de travailleurs, enseignants et fonctionnaires retraités de divers pays, et les organisations internationales concernées, à exprimer leur solidarité aux rassemblements de protestation en Iran, et à condamner les politiques cruelles et répressives des mollahs.

La pauvreté, l’inflation, le chômage et l’économie détruite de l’Iran sont le résultat de 38 années de fascisme religieux dans ce pays. L’institution des mollahs a assigné les trésors nationaux de l’Iran et les biens du peuple à des mesures de répression intérieure, exportant le terrorisme et les projets nucléaires, ou alors
sont pillées par les hautes personnalités. Tant que ce régime sera au pouvoir, cette crise se renforcera et s’intensifiera.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 août 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe