mardi, janvier 25, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran-Irak : Un nouveau centre de torture découvert à Bagdad

Iran-Irak : Un nouveau centre de torture découvert à Bagdad

La Résistance iranienne appelle à la fin de l’ingérence des mullahs en Irak et à la fermeture de leurs salles de torture
Appel à libérer deux membres de l’OMPI enlevés
ImageCNRI, 13 décembre – La découverte d’un nouveau centre de détention secret du ministère irakien de l’Intérieur à Bagdad contrôlé par des agents du régime iranien a choqué la communauté internationale. Sur la base  d’informations de presse, plus de 625 prisonniers étaient détenus dans des conditions inhumaines  dans cette prison, située à côté du ministère de l’Intérieur. Les victimes avaient été fouettées avec des câbles électriques, avaient reçu des chocs électriques, et s’étaient fait arracher les ongles lors de tortures barbares. Tous souffraient de la faim.

Le 16 novembre, un autre centre de torture lié au ministère de l’Intérieur avait été découvert dans le quartier de Al-Jaderiya à Bagdad. Cette installation était dirigée par un agent du ministère iranien des renseignements. Ce responsable a fui en Iran quand le scandale a éclaté.
Deux membres des Moudjahidin du peuple (OMPI), Hossein Pouyan et Mohammad Ali Zahedi, ont été kidnappés dans la rue Karrada il y a quatre mois et demi. A l’époque, l’OMPI avait donné des détails de l’enlèvement, commis par des agents du régime des mollahs au ministère irakien de l’Intérieur. Les deux otages avaient d’abord été emmenés dans le bâtiment du ministère de l’Intérieur puis transférés vers un lieu inconnu dans deux véhicules de patrouille blancs  SUV quittant le ministère par une porte de derrière. L’OMPI avait dit que le  groupe de huit hommes qui avait enlevé MM. Pouyan et Zahedi était une unité de patrouille du ministère irakien de l’Intérieur.
Les deux Moudjahidine du peuple, personnes protégées en vertu de la Quatrième convention de Genève sont toujours détenus et sous la torture. M. Pouyan bénéficie du statut de réfugié politique en Italie.
Les atrocités commises par le régime iranien dans les prisons en Irak  donne une idée des traitements réservés aux détenus dans les prisons et les centres de torture en Iran.
La Résistance iranienne appelle la communauté internationale à faire cesser l’ingérence du régime iranien en Irak, et à condamner ses atrocités dans les prisons irakiennes. L’exportation du terrorisme et de l’intégrisme et l’instauration d’un régime satellite en Irak et une partie intégrante et nécessaire de la stratégie des mollahs pour se maintenir au pouvoir. 
La Résistance iranienne appelle également le gouvernement irakien, la force multinationale en Irak et toutes les organisations des droits de l’homme à aider à sauver la vie des deux Moudjahidine enlevés il y a 132 jours par des agents du régime des mollahs au ministère irakien de l’intérieur
Secrétariat du Conseil  national de la Résistance iranienne
Le 13 décembre 2005
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe