jeudi, août 5, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: les décès dus au Covid-19 dépassent les 44.000 dans 320 villes

Iran: les décès dus au Covid-19 dépassent les 44.000 dans 320 villes

L’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé le 24 mai 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 320 villes d’Iran dépassait les 44.000. Le nombre de victimes dans les provinces de Qom est de 3435, de Khouzistan 3325, d’Azerbaïdjan de l’Est 1556, de Sistan-Baloutchistan 1385, de Lorestan 1330, de Khorassan du Nord 512 et de Zandjan 510.

Le nombre de morts à Téhéran est d’au moins 7100. Pas moins de 240 patients atteints de coronavirus sont morts à l’hôpital Shohada-e Tajrish et au moins 60 à l’hôpital Kashani de Téhéran. Plus tôt, le 19 avril 2020, Ali Maher, membre du centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) à Téhéran, a été cité dans le quotidien Iran, disant que les malades du coronavirus avaient été admis dans 138 hôpitaux publics et privés de Téhéran. Selon les médecins, le nombre de patients externes et internes à l’hôpital Shohada-e Tajrish, qui avait diminué le mois dernier, est en augmentation depuis fin mai, passant d’une moyenne de 30 alors, à 65 actuellement.

À Ispahan, la présidente de la faculté des sciences médicales, Tahereh Changiz, a déclaré aujourd’hui à l’agence de presse Tasnim, affiliée à la force Qods, que « la situation à Ispahan est toujours au rouge, et le nombre de personnes testées positives est en augmentation, ce qui est un avertissement. » Le porte-parole de la même université a déclaré à l’agence de presse Borna : « 112 patients souffrant de maladies aiguës sont traités dans les sections de soins intensifs des centres contrôlés par l’université. »

Le gouverneur de Boroujerd, Moslem Pour-Ghassemian, a déclaré hier à l’agence Fars que « 135 personnes suspectées de symptômes du coronavirus se sont rendues dans des centres de soins, et une personne est morte hier des suites d’une infection virale ».

Le gouverneur d’Ardebil, Akbar Behnamjou, a déclaré à l’IRNA aujourd’hui : « Le schéma de diminution de l’infection virale qui avait commencé le 1er avril, a augmenté ces deux derniers jours. »

Le site Mardom du Sistan-Baloutchistan a cité le vice-gouverneur de cette province et le gouverneur de Chahbahar qui ont déclaré aujourd’hui : « la tendance à la hausse des cas positifs a donné à la ville le statut de ville rouge. Cette situation s’est aggravée ces derniers jours. Les cas positifs du virus ont été multipliés par 15 par rapport aux deux premiers mois. »

La télévision d’État a rapporté aujourd’hui que le nombre quotidien d’infections a augmenté de 1,32 ces dix premiers jours du mois iranien d’Ordibehecht (du 20 au 29 avril), de 1,4 % au cours des dix jours suivants, et de 1,48 % au cours des dix derniers jours.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 mai 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe