vendredi, mai 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Les prisonniers politiques en grève de la faim

Iran : Les prisonniers politiques en grève de la faim

appellent le Secrétaire général de l’ONU à former une commission d’enquête pour identifier et poursuivre les responsables de la répression et des massacres des défenseurs de la liberté en Iran

Iran : Les prisonniers politiques en grève de la faim CNRI, 29 décembre – Des prisonniers politiques de plusieurs prisons en Iran (Evine à Téhéran, Radjaï-Chahr à Gohardacht, et les maisons d’arrêts de Semnan, Bandar Abbas et Birjand), qui sont en grève de la faim, ont publié une déclaration appelant les organisations de défense des droits de l’homme, l’ONU et son Secrétaire général à former une commission d’enquête international pour identifier et arrêter les responsables et ceux qui sont impliqués dans le massacre et la répression des défenseurs des libertés durant les 27 années du régime théocratique en Iran. 

Certains de ces prisonniers, qui ont des liens avec l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) et d’autres groupes dissidents, mènent une grève de la faim depuis six semaines et d’autres ont rejoint la grève ces deux dernières semaines. Les prisonniers ont souligné dans leur déclaration qu’ils continueraient leur grève de la faim jusqu’à la formation d’une commission d’enquête. La déclaration stipule que “la responsabilité de notre bien-être dépend directement de M. Kofi Annan et des autres dirigeants des organisations des droits de l’homme qui sont chargés de la défense et de la protection des droits des peuples dans le monde.”

Les gardiens de prison du régime des mollahs ont transféré les groupes de prisonniers politiques dans des unités de droits communs pour les forcer à se soumettre. On leur refuse aussi les soins que réclament les blessures causées par la torture et les autres maux dont ils souffrent.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations des droits de l’homme à travers le monde à soutenir les prisonniers politiques en grève de la faim en Iran et appelle le Secrétaire général de l’ONU à répondre à leur requête de manière urgente. 

Secrétariat du Conseil  national de la Résistance iranienne
Le 29 décembre 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe