jeudi, novembre 19, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Iran: Plus de 103.000 décès dus au coronavirus dans 431 villes

Iran: Plus de 103.000 décès dus au coronavirus dans 431 villes

· Le ministre de la Santé du régime : Une nouvelle crise du coronavirus a débuté à Qom ces deux derniers jours. Nous avons une nouvelle poussée de la maladie à Tabriz. A Téhéran, nous avons constaté une augmentation des hospitalisations depuis hier. J’espère que cette récente augmentation ne constituera pas un autre défi de taille. (State-TV, 13 septembre 2020)

· Le vice-ministre de la santé : Le nombre d’hospitalisations pour 100 000 habitants était d’environ 7,4 ; il est maintenant passé à 9,3. Le taux de mortalité était d’environ 13,2, qui a atteint 13,9 par million (State-TV, 13 septembre 2020)

· Hossein Gheshlaghi membre du Conseil médical suprême du régime : Une autre erreur qui augmente fortement le risque de propagation du virus et de mortalité est la réouverture des écoles. Le fait de les garder fermées a été un facteur de contrôle pour réduire la troisième vague du Coronavirus. (Agence Mehr, 14 septembre 2020)

· Le responsable de l’organisation des soins infirmiers de Hamedan : La prime Corona, sur laquelle les médias ont fait tant de bruit, n’était qu’une insulte aux infirmières, au point que beaucoup de nos collègues ont rendu cette somme pour fournir des articles d’hygiène et des équipements de protection individuelle à la population. (ISNA, 13 septembre 2020)

L’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le lundi 14 septembre 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 431 villes d’Iran a dépassé les 103 000. Le nombre de victimes dans les provinces de Khorassan Razavi est de 7 439, Khouzistan 6772, Ispahan 4749, Qom 4685, Guilan 4261, Sistan-Balouchistan 3158, Alborz 2923, Fars 2886, Kermanshah 2402, Kerman 1645, Hormozgan 1381, Semnan 1351, Markazi 1344, Bouchehr 1293, Ardebil 1252, Zanjan 989, Ilam 872, et Kohgiluyeh-Boyer-Ahmad 704.

Selon le quotidien d’Etat Vatan-e Emruz, aujourd’hui, lors de la cérémonie de rentrée universitaire, un étudiant a écrit à Rohani : “Bien que l’état du coronavirus soit rouge, tout est revenu à la normale. Les écoles sont ouvertes, les bureaux du gouvernement sont ouverts, les gens ont repris le travail, et vous êtes le seul à avoir gardé vos distances avec les gens. Comment se fait-il que le Président oblige des millions d’élèves à fréquenter les écoles, mais qu’il ne veuille pas assister à la cérémonie de la rentrée scolaire ?”

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 14 septembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe