dimanche, octobre 18, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Iran: plus de 117.200 décès dus au coronavirus dans 450 villes

Iran: plus de 117.200 décès dus au coronavirus dans 450 villes

Le nombre de patients et de victimes, en particulier à Téhéran, augmente chaque jour, les hôpitaux sont saturés et le régime ne prend aucune mesure

· Massoud Mardani, membre du comité scientifique du Centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) : Aucun des hôpitaux dans lesquels je travaille n’a de lit vide. D’autres hôpitaux sont également pleins. (Télévision d’État, 5 octobre 2020)

· Alireza Zali, chef du CNLC à Téhéran : 116 personnes sont mortes à Téhéran en 24 heures. Nous avons connu la pire situation ces dernières 72 heures. 25 personnes sur 100.000 sont infectées, ce qui est considéré comme critique et rouge. À Téhéran, nous dépassons largement ce seuil. (Télévision d’État, 5 octobre 2020)

· Le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Massih Daneshvari : À Téhéran, avec 105 hôpitaux qui acceptent des malades du coronavirus, nous n’avons pas un lit de libre. (Télévision d’État, 5 octobre 2020)

· Le chef de l’USI de l’hôpital Rassoul Akram : Bien que nous ayons quatre USI, il n’y a pas de place pour les nouveaux malades, sauf en cas de décès ou de transfert. Cette vague de coronavirus est bien pire que les deux précédentes. (Télévision d’État, 5 octobre 2020)

· Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), a salué les médecins et les infirmières qui tentent de sauver la vie des patients en acceptant les risques les plus élevés. A présent, a-t-elle déclaré, tout le monde voit que c’est le régime clérical est directement responsable du nombre croissant de victimes du coronavirus. Au lieu de financer les travailleurs pendant plusieurs mois avec les milliards de dollars de richesses et de biens de la nation iranienne accaparés par Khamenei, le guide suprême des mollahs, ce dernier et Rohani les envoient à l’abattoir du coronavirus et dilapident les ressources du pays dans la guerre, le terrorisme et des projets nucléaires et de missiles. Alors que les autorités de ce régime signalent des hôpitaux saturés de malades et une multitude de patients non pris en charge, en particulier à Téhéran, Khamenei ne verse aucun argent pour lutter contre le coronavirus et Rohani continue à proférer des mensonges éhontés sur la direction d’avant-garde du système économique et de santé du régime. Dans une situation où le nombre amer et douloureux de décès de l’épidémie approche les 120 000, il faut dissoudre les Gardiens de la révolution et consacrer leur budget et leurs installations aux soins de santé des malades du coronavirus.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 6 octobre 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 450 villes d’Iran avait dépassé 117 200. Le nombre de morts dans les provinces de Téhéran est de 27.841, Khorassan-Razavi 8800, Khouzistan 7538, Ispahan 5964, Mazandaran 5457, Qom 5090, Guilan 4691, Azerbaïdjan oriental 4 068, Alborz 3215, Fars 3136, Kermanchah 2583, Kerman 1793, Semnan 1756, Markazi 1525 et Bouchehr 1425.

La porte-parole du ministère de la Santé du régime a estimé à 4151 le nombre d’infections ces dernières 24 heures et à 4200 le nombre de personnes gravement malades, ce qui constitue un record pour le régime depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

Iraj Harirchi, le vice-ministre de la Santé, a déclaré aujourd’hui à l’ISNA : « Nous avons un problème important dans les services de soins intensifs et les hôpitaux de référence. Depuis sept à huit mois, notre personnel médical travaille de toutes ses forces. Alors que nous faisons face à l’épuisement du personnel, nous utilisons aussi certains équipements au-delà de leur capacité, comme les scanners, les générateurs d’oxygène et les ventilateurs. En raison de leur âge, certains de ces équipements sont hors d’usage ou doivent être réparés, ce qui constitue également un problème important et un grand défi. »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 6 octobre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe