mercredi, janvier 26, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : plus de 159.000 décès dus au coronavirus dans 465 villes

Iran : plus de 159.000 décès dus au coronavirus dans 465 villes

Aveux terrifiant du ministère de la Santé : Nous annonçons le nombre de malades certains, certains jours le nombre de morts est de 4 chiffres.

· Tout en acceptant une série de restrictions et de fermetures, Rohani n’a pas hésité à déclarer en mentant que « 51% des cas positifs sont dus à des déplacements en famille. Nous ne sommes pas sous pression en termes d’équipement, de lits, de soins intensifs et de ventilateurs, mais le personnel médical a besoin de congés pour se ressourcer. Un tiers de la population va recevoir 100 000 tomans (3 euros) par mois pendant quatre mois. Un prêt d’un million de tomans (33 €) sera également accordé à ces familles » !

· Un député du Majlis : Aujourd’hui, le Parlement n’a pas sa place dans la hiérarchie des décisions. Non seulement le Parlement n’est pas en charge, mais il est placé au plus bas de la hiérarchie. C’est la faiblesse et l’incompétence du Parlement de ne pas avoir de représentant au centre de lutte contre le coronavirus. Aujourd’hui, il ne reste plus au parlement qu’un nom, un bâtiment et 290 députés. (Agence Mehr, 18 novembre)

· L’hôpital Massih-Daneshvari à Téhéran: Depuis le début du troisième pic, les chiffres sont toujours à la hausse. Le Coronavirus a resserré son emprise et tourne rapidement dans la société. (Agence Isna, 18 novembre)

· La faculté de médecine d’Ispahan : 2044 malades du coronavirus sont hospitalisés dans la province sauf Kachan, Aran et Bidgol, 397 personnes sont en soins intensifs et 37 personnes sont décédées en 24 heures. (Javan, 17 novembre)

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 18 novembre 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 465 villes dépassait les 159.000. Le nombre de morts par provinces est le suivant : Téhéran 38.941, Ispahan 8955, Lorestan 6705, Qom 6540, Mazandaran 6472, Azerbaïdjan oriental 5969, Guilan 5496, Azerbaïdjan occidental 5328, Fars 4357, Alborz 4310, Kermanchah 3478, Markazi 3018, Kurdistan 2850, Yazd 2767, Kerman 2704, Ardebil 1760, Qazvine 1628, Zanjan 1500, Ilam 1485, Khorassan du sud 1416 et Kohguilouyeh-Boyer-Ahmad 1114.

La porte-parole du ministère de la Santé a déclaré aujourd’hui : « On parle beaucoup de chiffres. Une partie de l’augmentation du nombre de morts peut être due à des maladies chroniques, notamment cardiaques, mais les gens peuvent obtenir des chiffres des cimetières. Certains jours où le nombre de décès est élevé, le nombre total de décès, suspects ou probables, dus au coronavirus peut atteindre quatre chiffres. Je n’annonce pas quotidiennement les cas probables et suspects et je me fie aux cas définitifs basés sur les tests PCR. Nous ne basons pas notre (politique) sur la dissimulation des chiffres, et chaque jour nous essayons d’ajouter sur l’exactitude des chiffres. Environ 50 % des patients COVID-19 admis en soins intensifs meurent et plus de quatre patients sur 10 000 sont à nouveau infectés.» (IRNA, 18 novembre).

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 18 novembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe