dimanche, février 21, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Iran : Plus de 204.600 décès dus au coronavirus dans 478 villes

Iran : Plus de 204.600 décès dus au coronavirus dans 478 villes

· Harirchi, vice-ministre de la santé: Certes, la situation va encore empirer et cette fois nous ne pourrons pas la surmonter facilement. Parce que nos hôpitaux et notre personnel médical ont leurs propres problèmes. (Agence Mehr, 21 janvier 2021)

· Alireza Zali, chef du centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) à Téhéran : À Téhéran, 1,8% de tous les indicateurs du coronavirus ont augmenté par rapport à la semaine dernière, et ces dernières 24 heures, le nombre d’hospitalisations a augmenté de 4,8% par rapport à la veille. (Agence Isna, 21 janvier 2021)

· Ghaneï, directeur de la commission scientifique du CNLC : Fin juin, nous aurons un vaccin iranien pour injection et en septembre, si Dieu le veut, il n’y aura pas de pénurie de vaccins en septembre. (Télévision officielle, 20 janvier 2021)

· Agence Irna, 21 janvier 2021 : En imposant des restrictions sévères, Amol n’est pas seulement sorti de l’état rouge du Covid-19, mais est devenu encore plus rouge.

· Le centre de santé de Qom : Ces dernières 24 heures, les cas positifs de la province ont triplé, ce qui indique une mutation de la maladie. (Agence Tasnim, 20 janvier 2021)

· La faculté de médecine de Kermanchah : Dans les semaines à venir, nous verrons une augmentation des hospitalisations, ce qui est un signal d’alarme annonçant le début du quatrième pic. (Agence Iran, 21 janvier 2021)

 

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 21 janvier 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 478 villes d’Iran est supérieur à 204.600.

Le bilan des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 49.756, Ispahan 12.915, Mazandaran 8157, Lorestan 8278, Qom 7950, Golestan 5150, Kerman 4524, Hamedan 4818, Kermanchah 4244, Khorassan du Nord 3148, Semnan 3035, Zandjan 2175, Qazvine 2162, Ilam 2116, Bouchehr 2059 et Khorassan du sud 1941.

Malgré les inquiétudes concernant la recrudescence de l’épidémie de coronavirus, due à la politique criminelle de Khamenei et Rohani, il n’y a pas de perspectives claires pour la vaccination. Mostafa Ghaneï, directeur de la commission scientifique du CNLC, a déclaré hier à la télévision d’État : « D’ici la fin juin 2021, nous aurons accès au vaccin iranien pour injection, et je pense, si Dieu le veut, qu’il n’y aura pas de pénurie de vaccins en septembre, et nous pouvons dire que d’ici la fin de l’année (encore 14 mois), la vaccination atteindra le point où nous pourrons briser la chaîne du virus ».

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 21 janvier 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe