jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : plus de 394.900 décès dus au coronavirus

Iran : plus de 394.900 décès dus au coronavirus

· Huit provinces, Guilan, Ispahan, Khorassan du Nord, Hamedan, Khorassan-Razavi, Chaharmahal- Bakhtiari, Kermanchah et Qom, sont confrontées à de graves pénuries d’oxygène. (Quotidien Hamshahri, 30 août 2021)

· Le directeur d’un hôpital d’Ahwaz : Le nombre de patients du COVID-19 envoyés à l’hôpital a augmenté de plus de 15 fois depuis le début du mois dernier. (Agence ISNA, 30 août 2021)

· Annonce de l’hôpital Sina de Hamedan : L’hôpital est complet. Nous demandons (aux patients) de ne plus se présenter à l’hôpital pour une hospitalisation. Nous n’avons plus de place. (ISNA, 30 août 2021)

· Le président de la faculté de médecine d’Azerbaïdjan occidental : Le nombre de patients du COVID-19 est de 2099, soit 2,5 fois plus qu’au début de l’été et 1500 de plus que le 22 juin 2021. Ces dernières 24 heures, 33 personnes sont décédées du COVID-19.

· La faculté de médecine de Kermanchah : Le taux quotidien de décès dus au COVID-19 au cours de la dernière semaine d’août est deux fois supérieur à celui du mois précédent et six fois supérieur à celui du mois d’avant. (ISNA, 30 août 2021)

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 30 août 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iranienne dépasse 394.900.

Le bilan des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 92.746, Khorassan Razavi 29.085, Ispahan 26.050, Khouzistan 24.286, Mazandaran 15.330, Fars 14.198, Azerbaïdjan oriental 14.017, Azerbaïdjan occidental 13.843, Guilan 13.555, Sistan-Baloutchistan 11.715, Alborz 11.493, Qom 11.075, Kerman 10.238, Golestan 9410, Hamedan 7698, Markazi 7503, Kermanchah 6938, Hormozgan 6845, Yazd 6808, Khorassan Nord 5194, Ardebil 4925, Qazvine 4359 et Chaharmahal-Bakhtiari 3100.

Alors que le coronavirus fait de plus en plus de victimes chaque jour, le régime clérical ne prend aucune mesure efficace pour l’endiguer. Khamenei a empêché l’entrée de vaccins en provenance des États-Unis et de l’Union européenne, n’a pas offert de compensations aux ouvriers et aux pauvres, et a refusé un confinement temporaire des villes. Le régime a également refusé de payer le personnel médical qui s’occupe du coronavirus dans les conditions les plus difficiles. Par conséquent, Khamenei est le principal responsable de la mort de près de 400.000 personnes due au coronavirus, dont la plupart auraient pu être évitées.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 30 août 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe