lundi, octobre 18, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 439.700 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 439.700 décès dus au coronavirus

Terrible confession de Javad Zarif : Le ministre de la Santé et son équipe ont retardé les importations de vaccin jusqu’à la fabrication en Iran du vaccin Barakat.

Au moins 240 000 personnes sont mortes du coronavirus depuis que Khamenei a interdit le vaccin

· Le quotidien Arman, 26 septembre 2021 : Après les erreurs du gouvernement précédent avec les vaccins, les gens sont désormais occupés avec les vaccinations et ses chiffres.

· L’organisation des soins infirmiers à Téhéran : Nous avions environ 140.000 infirmières atteintes du coronavirus dans tout le pays, dont plus de 60.000 à Téhéran. (Quotidien Hamchahri, 26 septembre 2021)

· A Téhéran, le nombre de patients atteints de mycose noire augmente, 107 malades de mycose noire sont hospitalisés et ce nombre augmente chaque jour. (Agence Mehr, 26 septembre 2021)

· Un député du parlement des mollahs : La situation dans la province de Mazandaran est très fragile en termes de coronavirus ; elle est dans le rouge. (Agence Isna, 26 septembre 2021)

· La faculté de médecine de Kashan : Le nombre de morts est toujours élevé. Le nombre de patients en service temporaire atteint 5718, ce qui est très préoccupant. (Agence Tasnim, 26 septembre 2021)

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 26 octobre 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est de plus de 439 700. Le bilan effroyable des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 103.156, Khorassan-Razavi 36.025, Ispahan 29.270, Khouzistan 26.946, Mazandaran 16.520, Fars 15.764, Azerbaïdjan occidental 15.663, Azerbaïdjan oriental 15.553, Guilan 15.370, Qom 12.095, Kerman 11.682, Kermanchah 7834, Hormozgan 7505, Yazd 7298, Bouchehr 4989, Qazvine 4844, Zandjan 4260 et Chaharmahal-Bakhtiari 3335.

« Dans le cas des vaccins, certaines parties du gouvernement n’étaient pas coordonnées », a déclaré Javad Zarif, le ministre des Affaires étrangères de Rohani dans une confession tardive après un nombre colossal de décès en raison de l’absence d’importation de vaccins.

« J’ai découvert que cela concernait M. Namaki et son équipe, qui suivaient M. Mokhber et retardaient l’importation du vaccin jusqu’à la fabrication [en Iran] du vaccin Barakat. » (Khabar Online, 26 septembre 2021). Mokhber était le directeur du « Centre d’application de l’ordre de Khomeiny », un empire financier contrôlé par Khamenei. Il est désormais le premier vice-président de Raïssi. Au moins 240.000 malades sont décédés du coronavirus depuis le 8 janvier 2021, date à laquelle Khamenei a interdit l’importation de vaccins en Iran.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 26 septembre 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe