samedi, octobre 17, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Iran : plus de 61.800 décès dus au coronavirus dans 340 villes...

Iran : plus de 61.800 décès dus au coronavirus dans 340 villes – Mis à jour AU 27 Juin 2020, 18H00

• Des médecins spécialistes : Le coronavirus se propage à une vitesse effroyable à Téhéran. De nombreux hôpitaux sont remplis de patients. De nombreux patients meurent à cause du manque d’unités de soins intensifs. Si aucune mesure urgente n’est prise à Téhéran, le nombre de personnes infectées qui se rendront dans les hôpitaux dépassera les 100 000.
• Aujourd’hui, Khamenei a admis à contrecœur la résurgence du coronavirus et l’a imputée sans vergogne à « la faiblesse de certaines personnes et de certains responsables » et, tout en faisant une impasse délibérée sur ses propos précédents, il a critiqué « ceux qui croient que le virus est terminé ».
• Le vice-ministre de la santé Harirchi : « Une personne meurt par minute, et une personne est infectée toutes les 33 secondes dans tout le pays. »

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 27 juin 2020, que le nombre de décès dus au coronavirus dans 340 villes d’Iran a dépassé les 61 800. Le nombre de victimes dans les provinces de Khouzistan est de 4720, de Khorassan Razavi 3670, de Guilan 3145, de Lorestan 2228, de Golestan 1575, de Khorassan du Nord 635, de Hormozgan 580, de Bouchehr 561 et d’Ilam 415.

Les médecins spécialistes affirment que le coronavirus se propage à une vitesse effroyable à Téhéran. Certains hôpitaux, comme celui de Khomeiny, sont à nouveau pleins. La plupart des patients sont traités sur place et sont mis en quarantaine à leur domicile. Ils n’hospitalisent que les personnes gravement malades, soit 20 % d’entre elles. Beaucoup de patients critiques nécessitant des soins spéciaux meurent parce que les salles de soins intensifs sont saturées. Les médecins affirment que si aucune mesure urgente n’est prise à Téhéran, le nombre de personnes infectées qui vont se rendre à l’hôpital dépassera les 100 000. Le nombre de décès augmentera rapidement, en particulier dans les régions du sud de Téhéran.

Lors d’une vidéoconférence avec des représentants du pouvoir judiciaire aujourd’hui, Khamenei a admis à contrecœur la résurgence du coronavirus et l’a imputée sans vergogne à « la faiblesse de certaines personnes et de certains responsables » et a critiqué « ceux qui croyaient que le virus avait pris fin ». Auparavant, le 3 mars, il avait déclaré : « Cette calamité n’est pas si grande. Il y en a eu de plus grandes auparavant (…) Le problème restera dans le pays, mais pas pour longtemps et disparaîtra. »

La porte-parole du ministère de la Santé a estimé à 125 le nombre de décès au cours des dernières 24 heures et à 2 456 le nombre de nouvelles infections. Elle a déclaré que le nombre de personnes dans un état critique et sous soins spéciaux était de 2928, ajoutant que les provinces de « Khouzistan, Kermanchah, Kurdistan, Homorzgan, Azerbaïdjan occidental et Khorassan-Razavi sont dans le rouge et que l’Azerbaïdjan oriental, le Sistan-Baloutchistan, Bouchehr, Lorestan et Golestan ont reçu des avertissements. »

En annonçant ces chiffres au coup par coup, le vice-ministre de la Santé Iraj Harirchi a déclaré à l’agence IRNA aujourd’hui : « Une personne meurt par minute, et une personne est infectée toutes les 33 secondes à l’échelle nationale (…) De nombreuses villes sont dans le rouge. »

A Zandjan, le président de la faculté des sciences médicales a déclaré à l’IRNA aujourd’hui : « 343 personnes ont été testées positives hier, alors que le chiffre était de 200 la veille. Avant, 20 % étaient positifs. Aujourd’hui, ce chiffre a atteint 40 %. Dans les prochains jours, un nombre important de lits sera nécessaire. La faculté a été mise en alerte et toutes les vacances ont été annulées. Le nombre de patients infectés a été multiplié par neuf. »

Au Golestan, le président de la faculté des sciences médicales a déclaré aujourd’hui à l’Asr-e Iran : « Environ 20 % des personnes infectées sont dans un état critique et hospitalisées en USI. La moitié de la province en termes de secteurs et de population est dans le rouge.»

Dans l’Hormozgan, le président de la faculté des sciences médicales a été cité par l’ISNA comme ayant déclaré aujourd’hui que 280 membres du personnel médical ont été infectés. Il a ajouté : « Cette semaine et la suivante sont les semaines dangereuses de COVID-19 dans l’Hormozgan. » Son adjoint a déclaré aujourd’hui à l’agence Tasnim : « Plus de 10 000 personnes ont été infectées dans toute la province. Plus de 510 ont été hospitalisées, et les hôpitaux n’ont plus de place pour accepter davantage de patients les prochains jours. »

A Ilam, le sous-directeur à la santé de la faculté des sciences médicales a déclaré à l’IRNA aujourd’hui : « Le nombre de personnes infectées et mourant à cause du coronavirus à Dehloran est assez inquiétant. Les personnes infectées sont 4,5 fois plus nombreuses qu’en février et mars. Ces dernières semaines, le nombre de personnes infectées a atteint trois chiffres. »

Au Kurdistan, le président de la faculté des sciences médicales a déclaré aujourd’hui à l’ISNA : « Pour anticiper la diminution des réserves d’oxygène, il n’est pas possible d’ajouter des lits d’hôpitaux ou d’affecter la totalité de l’hôpital Tohid aux patients atteints de coronavirus. On ne peut leur consacrer que 200 lits car si nous en hospitalisions davantage, les trois machines productrices d’oxygène de l’hôpital seraient insuffisantes. »
À Qazvine, le président par intérim de la faculté des sciences médicales a déclaré à l’ILNA le 26 juin: « Depuis le 6 juin, nous avons constaté une tendance à la hausse de la maladie. La poursuite de cette tendance est non seulement dangereuse mais rend difficile la prise en charge médicale des patients cardiaques et neurologiques à l’hôpital. »

A Ardakan, un député du Majlis a été cité par l’ISNA comme ayant déclaré hier : « Ardakan fait face à une pénurie de 160 lits d’hôpitaux et de 140 personnels médicaux. »
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 juin 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe