mercredi, décembre 8, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 98.600 décès dus au coronavirus dans 410 villes

Iran : Plus de 98.600 décès dus au coronavirus dans 410 villes

· Mehdi Esmaïli, député du Majlis des mollahs, membre de la commission de l’Education et de la Recherche : Les contradictions des responsables gouvernementaux mettent les gens sous pression. Jusqu’à hier ils disaient que dans les zones rouges la rentrée scolaire se ferait en ligne et dans les zones jaunes, en partie en ligne. Voilà que tout à coup ils annoncent que les enfants devront être présents dans toutes les zones.

· La province de Koguilouyh-Boyer-Ahmad : Cette province connait les conditions les plus critiques du pays. Les USI se remplissent et il n’y aura pas de place pour les malades. Ce n’est pas dans le meilleur intérêt de la province de rouvrir les écoles. Le nombre de malades dans Koguilouyh-Boyer-Ahmad a augmenté d’une fois et demi et de trois fois, respectivement, comparé à la semaine dernière. La mortalité va aussi augmenter dans les semaines à venir. (Agence Mehr, 2 septembre)

· La faculté de médecine d’Ahwaz : Etant donné la rentrée scolaire, nous avons déclaré clairement notre opposition à la réouverture des écoles avec la présence des enfants dès le début septembre. (Agence Mehr, 3 septembre)

· Le site Khabarfori, 3 septembre : Le nombre d’infirmières pour le nombre lits d’hopital en Iran par rapport aux autres pays, montre un grand désastre. La situation en Iran est même pire que celle de la Syrie déchirée par la guerre.

L’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/ MEK) a annoncé le 3 septembre que le nombre de décès dus au coronavirus dans 410 villes d’Iran a dépassé les 98.600. Le nombre de morts dans les provinces de Khorassan-Razavi est de 7029, Khouzistan 6572, Mazandaran 4776, Lorestan 4330, Guilan 4082, Sistan-Balouchistan 3069, Fars 2764, Kermanchah 2336, Kerman 1573, Markazi 1283, Semnan 1272, Ardebil 1202, Zanjan 944 et Khorassan du sud 567.

Poursuivant sur sa lancée de mensonges éhontés, Rohani a affirmé aujourd’hui que « lors de la première vague, nous avons traverse l’épidémie mieux que les autres pays ! Dans la seconde vague, dans laquelle je pense que nous parvenons au stade final, si Dieu le veut, nous espérons que nos provinces la taverseront avec succès. De nombreuses provinces qui ont été touchées par la seconde vague, comme celles d’Azerbaijan, Ardebil, Kurdistan, Khouzistan et autres, grâce à Dieu, ont été en mesure de passer la seconde vague. Avec les gens qui respectent les gestes barrières, nous espérons que nous n’aurons pas à subir une troisième vague. » De son côté, la porte-parole du ministère de la Santé du régime a mis les quatres provinces mentionnées en état d’alerte ou dans le rouge…

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 3 septembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe