mardi, mai 24, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Trois pendaisons et 10 condamnations à mort en trois jours

Iran : Trois pendaisons et 10 condamnations à mort en trois jours

Une femme et un adolescent parmi les victimes

CNRI – Le régime des mollahs a pendu trois personnes et en condamné 10 autres à mort en trois jours.

Le quotidien officiel Khorassan a rapporté le 25 juin que trois hommes identifiés sous les prénoms de Nasser, Saïd et Mohsen ont été pendus en public dans la ville de Chiraz, dans le sud du pays. Mohsen, qui avait 22 ans, a été pendu sur la place Azadi de la ville. 

L’édition du 25 juin du quotidien d’Etat Djomhouri Eslami a annoncé qu’un homme nommé Morteza a été condamné à mort par la justice des mollahs à Téhéran.

Selon le journal gouvernemental Aftab-e Yazd, une femme a été condamnée à la peine capitale à Téhéran et quatre autres personnes ont été condamnées à mort pour des accusations de guerre contre Dieu dans la ville d’Ahwaz, dans le sud-ouest de l’Iran.

Le quotidien d’Etat Djavan a rapporté le 26 juin que Hossein, 18 ans, a été condamné à mort à Téhéran.

Deux hommes, Morteza et Afrasiab-N, ainsi qu’un homme non identifié, ont été condamnés à mort à Téhéran et dans le Guilan, au nord du pays.

L’augmentation dramatique du nombre d’exécutions depuis l’arrivée de Mahmoud Ahmadinejad est la conséquence directe du silence de la communauté internationale et de son immobilisme face aux atrocités perpétrées par la dictature religieuse d’Iran.

La Résistance iranienne appelle les organisations internationales de défense des droits humains à condamner cette vague brutale d’exécutions en Iran et demande le renvoi du terrible dossier des droits humains du régime devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 27 juin  2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe