lundi, novembre 29, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa Résistance iranienne appelle à une condamnation ferme de l'exécution criminelle de...

La Résistance iranienne appelle à une condamnation ferme de l’exécution criminelle de Ruhollah Zam

de la part des Nations Unies, de l’Union européenne et de ses États membres, en particulier de la France

Appel à des sanctions contre le régime des mollahs pour les violations brutales des droits humains et les exécutions extrajudiciaires

La Résistance iranienne condamne fermement l’exécution criminelle de Ruhollah Zam et appelle à une forte condamnation. Elle exhorte les Nations Unies, les organisations de défense des droits humains, l’Union européenne et les États membres, en particulier la France à fermement condamner ce crime. Elle souligne la nécessité d’imposer des sanctions internationales au régime des mollahs pour ses violations brutales et systématiques des droits humains et ses exécutions arbitraires et extrajudiciaires massives. Elle appelle à sauver les prisonniers condamnés à mort, en particulier les prisonniers politiques.

Cerné de crises incurables en Iran et sur la scène internationale, le régime des mollahs cherche avec ces exécutions criminelles tente de créer un climat de terreur pour intimider ses factions internes et empêcher la montée des soulèvements populaires qui le renverseront. Un cauchemar qui, surtout après le soulèvement de novembre 2019, ne lui laisse aucun répit. Mais la répression, la torture et les exécutions ne pourront pas sauver ce régime décadent de l’effondrement qui l’attend. Khamenei, Rohani, Raïssi et les autres dirigeants de cette tyrannie religieuse doivent être tenus responsables pour chacun de leurs crimes.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 12 décembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe