samedi, avril 10, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains La visite du ministre irlandais des affaires étrangères à Téhéran

La visite du ministre irlandais des affaires étrangères à Téhéran

La visite du ministre irlandais des affaires étrangères à Téhéran,

si elle ne va pas de pair avec une condamnation ferme des exactions et du terrorisme sera interprétée comme un feu vert par les mollahs pour poursuivre leurs crimes

La visite prévue en Iran du ministre irlandais des affaires étrangères intervient alors que plus de 70 prisonniers, dont trois femmes, ont été exécutés depuis le début de l’année, qu’au moins 40 manifestants baloutches ont été tués et plus de 100 blessés par les gardiens de la révolution, et que de nombreux autres ont été arrêtés. Le mois dernier, un tribunal belge a condamné un diplomate-terroriste du régime à 20 ans de prison et ses trois complices entre 15 et 18 ans pour avoir comploté un attentat à la bombe contre un grand rassemblement iranien près de Paris en juin 2018.

Rohani et Zarif, que le ministre irlandais des affaires étrangères doit rencontrer, ont été directement impliqués dans tous ces crimes ainsi que dans quatre décennies de crimes contre l’humanité de ce régime, ou les ont justifiés.

S’ils ne vont pas de pair avec une condamnation ferme du régime pour ses violations des droits humains et son terrorisme, les voyages diplomatiques en Iran seront interprétés par les mollahs comme un feu vert pour continuer les violations des droits humains, l’exportation du terrorisme et le bellicisme à l’étranger. En termes pratiques, ils iront à l’encontre des intérêts supérieurs du peuple iranien et de la paix et de la tranquillité de la région.

La Résistance iranienne condamne fermement ce voyage et demande instamment aux parlementaires irlandais et aux défenseurs des droits humains d’annuler à cette visite, qui enhardit le régime à exécuter et à réprimer le peuple iranien. Toutes les relations avec le régime iranien doivent être fondées sur l’amélioration des droits humains et l’arrêt des exécutions.

 

Commission des Affaires étrangères du

Conseil national de la Résistance iranienne

Le 6 mars 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe