jeudi, septembre 24, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Plus de 81.400 décès dus au coronavirus dans 347 villes d’Iran

Plus de 81.400 décès dus au coronavirus dans 347 villes d’Iran

 Le ministère de la Santé du régime : Le nombre d’hospitalisations et de cas positifs a doublé ces six dernières semaines dans le Mazandaran et c’est vraiment inquiétant.
 Le vice-ministre de la Santé : Ils nous ont alloué un milliard de dollars mais nous en avons reçu moins de 300 millions (…) Nous disons que l’examen d’entrée à l’université devrait avoir lieu, ceux qui sont opposés à la république islamique disent que ce concours ne devrait pas avoir lieu. Si nous disons qu’il n’aura pas lieu, les mêmes diront “nous l’avions dit qu’ils étaient opposés à l’enseignement et au savoir, ce sont des réactionnaires”. »
 A Ispahan, le nombre de patients hospitalisés en soins intensifs a fortement augmenté. Kachan, Chadegan, Khansar, Semirom, Chahreza, Falavarjan et Fereydounchahr sont dans le rouge.
 En Azerbaïdjan oriental, « le taux d’occupation des lits d’hôpitaux dans les services Covid-19 est passé de 20% à environ 80%.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 2 août 2020, que le nombre de décès dus au coronavirus dans 347 villes d’Iran a malheureusement dépassé les 81.400. Le nombre de morts dans les provinces de Téhéran est de 20.250, de Khorassan-Razavi 6108, de Mazandaran 3775, d’Ispahan 3698, de Guilan 3430, de Fars 2130, de Kermanshah 1975, de Kerman 1210, de Semnan 1020, d’Ardebil 927, de Markazi 895, de Zanjan 760, d’Ilam 645 et de Khorassan du sud 321.

La porte-parole du ministère de la Santé du régime a déclaré dans ses chiffres tronqués que le nombre de victimes de ces dernières 24 heures était de 208 et de patients en USI de 4089. Elle a ajouté : « 20 villes de Mazandaran sont en rouge et deux villes en état d’alerte. Le nombre d’hospitalisations et de cas positifs a doublé ces six dernières semaines, et l’augmentation des cas au Mazandaran est vraiment inquiétante. Sept villes du Lorestan sont dans le rouge et 3 villes en état d’alerte. Les cas d’infection et d’hospitalisation à Khorramabad, Aligoudarz, Selseleh et Delfan ont une courbe ascendante plus raide. Dans la province de Qom, depuis la mi-juin, le nombre de cas positifs et d’hospitalisations a de nouveau augmenté. » (IRNA, 2 août)
Iradj Haririchi, le vice-ministre de la Santé, a déclaré: « Ils nous ont alloué un milliard de dollars mais nous en avons reçu moins de 300 millions (…) Comme maintenant nous disons que l’examen d’entrée à l’université devrait avoir lieu, ceux qui vivent à l’étranger, ceux qui sont opposés à la république islamique, disent que ce concours ne devrait pas avoir lieu. Or si nous disons que l’examen d’entrée ne devrait pas avoir lieu cette année, les mêmes vont se mettre à dire “non mais regardez, nous l’avions dit qu’ils étaient opposés à l’enseignement et au savoir, ce sont des réactionnaires”. » (Chaine documentaire de la TV du régime, 1 aout)

Dans la province d’Ispahan, un porte-parole de la faculté des sciences médicales a déclaré : « Ces derniers jours, le nombre de patients gravement atteints et hospitalisés dans des unités de soins intensifs (USI) a fortement augmenté. Actuellement, dans la province d’Ispahan, les villes d’Ispahan, Kachan, Chadegan, Khansar, Semirom, Chahreza, Falavarjan et Fereydounchahr sont dans le rouge. » (IRNA, 2 août)

En Azerbaïdjan oriental, « le taux d’occupation des lits d’hôpitaux dans les services Covid-19 est passé de 20% à environ 80%. Le président de la faculté des sciences médicales de Tabriz a déclaré: Le taux de mortalité quotidien moyen dans la province la semaine dernière était de 14 personnes (…) Nous demandons à toute la population de la province de considérer que nous sommes partout dans le rouge. » Le vice-président de la même université a déclaré : « Environ un quart des malades du coronavirus de l’Azerbaïdjan oriental sont hospitalisés en unité de soins intensifs. Jusqu’à hier, environ 850 personnes atteintes de Covid-19 était hospitalisées dans les hôpitaux de la province, dont environ 200 en USI. Si la situation actuelle persiste, le personnel de santé souffrira de fatigue et d’épuisement, et les hôpitaux risquent d’être au complet. » (IRNA, 2 août).

Dans la province de Khorassan-Razavi, le chef de l’Organisation du système médical de Machad a annoncé la mort de 13 membres du personnel médical de cette ville et a déclaré : « Actuellement, près de 80% du personnel médical de Machad luttent contre le coronavirus (…) Un des problèmes du personnel médical est de se procurer des équipements de protection. Les centres et les cabinets médicaux sont toujours confrontés à une pénurie de matériel. Les centres qui ont des difficultés à obtenir les articles requis doivent se les procurer sur le marché noir à plusieurs fois leur prix. » (ISNA, 1 août)
Dans la province de Markazi, « le gouverneur a déclaré la situation contraire au rapport du ministère de la Santé et a déclaré qu’aujourd’hui, malgré l’annonce par le ministère d’une amélioration de la situation dans les bureaux, les banques et les sanctuaires, ce n’est pas ce que l’on peut constater dans la province et les organes gouvernementaux, les banques et les stations-service ne sont pas dans une bonne situation. » (Agence Mehr, 1er aout)

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 2 aout 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe