Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Les luttes intestines conduisent à révéler des aperçus sur les atrocités en prison

le patron du judiciaire de la province de Téhéran, Abbas Alizadeh- Un rapport choquant sur l’étendue de la torture, le viol des prisonnières et le chaos judiciaire dans 19 prisons de Téhéran
-  La Résistance iranienne appelle à la surveillance internationale des droits de l’homme en Iran, et à la fin immédiate du « dialogue des droits de l’homme » de l’UE
Dans un rapport adressé au chef du judiciaire Mahmoud Hachemi Chahroudi, le patron du judiciaire de la province de Téhéran, Abbas Alizadeh, révèle un aperçu des atrocités du régime des mollahs dans 19 prisons et centres de détention de Téhéran, notamment les détentions arbitraires de longue durée sans procès, l’étendue de la torture, le viol des prisonnières et le chaos judiciaire.


Iran: Dans un crime choquant, les bourreaux des mollahs ont pendu un jeune de 18 ans

Dans un crime choquant, les bourreaux des mollahs ont pendu un jeune de 18 ansLa Résistance iranienne appelle l’UE à rompre le dialogue avec le fascisme religieux en Iran

Les bourreaux du régime des mullahs ont pendu en public deux garçons sur la place Edalat (Justice) de Machad, dans le nord-est de l’Iran. L’un avait 18 ans et l’autre moins de 18 ans.

Avant leur pendaison, les victimes ont reçu chacune 228 coups de fouet. Les bourreaux avaient le visage recouvert  par craintes de représailles et les forces anti-émeutes avaient pris le contrôle de tout le secteur par crainte des protestations de la population.

Des manifestations et actions de protestations débutées à Mahabad

Des manifestations et actions de protestations débutées à MahabadDes manifestations et actions de protestations débutées à Mahabad
se développent dans d'autres villes du Kurdistan iranien

Un commandant des forces de sécurité du régime des mollahs a été tué à Mahabad

Des manifestations et actions de protestations antigouvernementales débutées mardi dernier (12 juillet) à Mahabad à la suite de la mort atroce d'un jeune homme nommé Seyyed Kamal Seyyed Ghader (Chowan) se poursuivent. Lors des manifestations et affrontements qui ont duré tout au long de la semaine, un grand nombre de véhicules, de bureaux de banque et de bâtiments gouvernementaux ont été incendiés par la foule en colère.

8 prisonniers pendus et 3 autres condamnés à mort au cours des derniers jours

8 prisonniers pendus et 3 autres condamnés à mort au cours des derniers joursLes condamnations à mort par le régime des mollahs et leur application ont augmenté de façon sans présédente depuis  l’arrivée au pouvoir du terroriste Ahmadinejad.

Rien que ces deux dernière jours, deux prisonniers ont été pendus en public et deux autres condamnés à mort. Ainsi en l’espace de 10 jours, 8 pendaisons et 3 condamnations à la peine capitale ont été prononcées.

La nomination d’un nouveau chef des FSE, un pas majeur vers davantage de répression

La nomination d’un nouveau chef des FSE, un pas majeur vers davantage de répressionLe guide suprême Ali Khameneï a nommé le général Ismail Ahmadi Moghaddam à la tête des Forces de sécurité de l’Etat, les FSE.  Il était déjà le commandant en second du bassidj paramilitaire et commandant des forces du Grand Téhéran. Il a aussi joué un rôle essentiel dans la répression des femmes, des jeunes et des étudiants à Téhéran.

La nomination d’Ahmadi Moghadam et la mise des FSE sous la coupe du corps des pasdarans et du Bassidj, visent à augmenter le climat de terreur dans la société et faire face  à la vague croissante de mécontentement et de protestation à l’intérieur du pays.

Iran: Sept pendaisons et condamnations à mort en cinq jours

Iran: Sept pendaisons  et condamnations à mort en cinq joursA la suite de l’arrivée au pouvoir du pasdar terroriste Mahmoud Ahmadinejad, le régime des mollahs a pendu six personnes et en a condamnée une septième à mort la semaine dernière.

Le journal Etemad a rapporté hier que la cour suprême avait confirmé la peine de mort d’un jeune nommé Abbas.  Accusé d’un meurtre il y a neuf ans, la victime sera mise à mort sous peu, écrit le quotidien.

La Résistance iranienne appelle la communauté internationale à sauver la vie d’un sportif iranien

ImageM. Ebdal Karimi, un responsable et entraîneur du club d’alpinisme Dena, a été arête mardi 21 juin après que des agents des renseignements aient opéré une descente à son domicile dans la banlieue d’Ispahan, dans le centre de l’Iran. Il a été emmené vers un endroit inconnu.

Six agents en civils et des officiers armés, ont emporté le récepteur satellite et l’ordinateur qui appartenait à son fils.

Nouvelles condamnations à mort en Iran

ImageA Ahwaz, le régime a condamné treize personnes à mort, à l’amputation et à de lourdes peines de prison pour terroriser la population

Le journal gouvernemental Kayhan a écrit hier que le système judiciaire du régime des mollahs a condamné treize personnes accusées de vol à Ahwaz à la peine capitale et à des châtiments inhumains.
Trois ont été condamnés à mort, deux à être amputés des doigts de la main droite et des orteils du pied gauche. Sept ont été condamnés à 10 ans d’emprisonnements et à 52 coups de fouet.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés