Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : La Commission des femmes du CNRI condamne l'arrestation de Nasrin Sotoudeh, avocate et militante des droits de l'homme

iran-nasrin_sotodeh

Le 14 juin, les agents des services de renseignements du régime intégriste ont arrêté l'avocate et militante des droits de l'homme, Nasrin Sotoudeh, chez elle à Téhéran et l'ont transférée à la prison d'Evine. Elle avait déjà été arrêtée pour avoir défendu des prisonniers politiques et a passé trois ans en captivité à la prison d'Evine de 2010 à 2013 pour " atteinte à la sécurité nationale ".

Le Commission des femmes du CNRI appelle à la libération de dizaines de femmes arrêtées lors du rassemblement des derviches à Téhéran

Le Commission des femmes du CNRI appelle à la libération de dizaines de femmes arrêtées lors du rassemblement des derviches à Téhéran

Soixante-dix femmes arrêtées lors du rassemblement de soufis sur l'avenue Golestan Haftom à Téhéran ont été brutalisées et emmenées dans le quartier 3 de la sinistre prison de Qarchak. Avec 40 femmes déjà détenues dans ce quartier, l'ajout de nouvelles détenues rend le quartier surpeuplé. Par ailleurs, on reste sans nouvelles au sujet d’autres femmes arrêtées lors des rassemblements de la confrérie soufie des derviches Gonabadi.

"Les Femmes, la force du changement : le soulèvement en Iran et le rôle des femmes" 

"Les Femmes, la force du changement : le soulèvement en Iran et le rôle des femmes" 

Conférence à Paris célébrant la Journée mondiale des femmes

Maryam Radjavi : soutenir le soulèvement du peuple iranien contre le fondamentalisme est le plus grand projet pour les militants des droits des femmes

Maryam Radjavi, la présidente-élue du CNRI s’est exprimée lors d’une conférence à Paris le samedi 17 février, 2018.

Appel à une action urgente pour libérer les femmes arrêtées en Iran

Appel à une action urgente pour libérer les femmes arrêtées en Iran

Maryam Radjavi au Conseil de l'Europe : Il faut contraindre le régime iranien à mettre fin à la répression des femmes et à abolir le voile obligatoire

La Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne condamne vivement l'attaque perpétrée par les forces répressives iraniennes contre une femme à Téhéran, le jeudi 15 février 2018, et son arrestation pour avoir protesté contre le port obligatoire du voile.

La Résistance iranienne appelle à une action urgente pour sauver Atena Daemi et Golrokh Iraee

La Résistance iranienne appelle à une action urgente pour sauver Atena Daemi et Golrokh Iraee

Le 11ème jour de leur grève de la faim

La Résistance iranienne appelle à sauver les prisonnières politiques, Atena Daemi et Golrokh Iraee, qui se trouvent dans une situation désespérée suite à 11 jours de grève de la faim. Le CNRI demande aux défenseurs des droits humains et particulièrement des droits des femmes de prendre d'urgence des mesures pour sauver la vie des deux prisonnières politiques. Les deux jeunes femmes sont exposées à la violence verbale et au harcèlement de la part des autorités pénitentiaires en plus des effets de la grève de la faim.

La Commission des femmes du CNRI appelle à condamner les arrestations des iraniennes ne portant pas le voile obligatoire

Le Commission des femmes du CNRI appelle à condamner les arrestations des iraniennes ne portant pas le voile obligatoire

La Commission des femmes du CNRI appelle à condamner les arrestations des iraniennes ne portant pas le voile obligatoire et à une action urgente pour leur libération inconditionnelle

Jeudi 1er février 2018, l'agence de presse FARS du Corps des Gardiens de la révolution (CGRI) a annoncé que les forces répressives du régime avaient arrêté 29 femmes à Téhéran pour avoir ôté le voile obligatoire et les ont " transférées à des tribunaux ".

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés