samedi, septembre 26, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Femmes Le fake news du régime iranien concernant le décès de Marjan

Le fake news du régime iranien concernant le décès de Marjan

Joseph Goebbels, ministre de la Propagande d’Adolf Hitler, a déclaré : “Dites un mensonge suffisamment grand et répétez-le assez souvent et le monde entier le croira.”

Le régime iranien a pleinement mis en œuvre les conseils de Goebbels. Certains des mensonges que le régime iranien a dit au cours des 41 dernières années n’auraient certainement jamais traversé l’esprit de Goebbels. Outre l’oppression, les tortures, les exécutions, les massacres et l’exportation du terrorisme, la diabolisation et la production de fakes news figurent parmi les avancées du régime.

Le régime iranien, pour justifier ses crimes et poursuivre sa campagne de diabolisation contre sa principale opposition, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (PMOI), a consacré une grande partie du ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité (Vevak) à ce travail. Le régime a gaspillé des milliards de dollars de la richesse nationale des Iraniens pour produire et publier des milliers de livres, films et documents remplis de mystifications contre l’OMPI. Ces livres et films sont basés sur la diabolisation de l’OMPI.

Un coup d’œil sur l’un de ces mensonges du Vevak et diffusé par les agences de presse du régime confirme cette vérité.

Marjan, une chanteuse iranienne renommée et célèbre, qui a rejoint l’OMPI et a poursuivi ses activités contre le régime iranien aux côtés de la Résistance iranienne à l’étranger, est décédée dimanche dans un hôpital de Los Angeles. Sa mort a attristé tous les Iraniens, y compris les artistes et les athlètes en Iran, qui ont partagé des messages de condoléances sur leur compte dans les réseaux sociaux.

Furieux, le régime des mollahs a réagi dans ses médias et a demandé pourquoi certaines personnes pleurent la mort de la « chanteuse de l’OMPI » ?

Lorsque les messages de condoléances se sont multipliés et que même certains athlètes et artistes en Iran ont rejoint cette vague, le Vevak a mené une campagne de mensonge pour forcer ces artistes à prendre position contre l’OMPI.

Parler de l’OMPI est un crime dans le régime des mollahs, mais le Vevak a publié un faux journal de l’OMPI, connu sous le nom de «Mojahed», et dans ce faux journal il a écrit sur la mort de Marjan avec les photos de 16 artistes et athlètes qui vivent en Iran, exprimant leurs condoléances pour la mort de Marjan.

Le Vevak a ensuite distribué ce faux journal dans ses médias, affirmant que l’OMPI a publié les photos de ces artistes dans son journal pour montrer que ces artistes sont des partisans de l’OMPI.

L’intention du régime est de faire pression sur ces artistes pour qu’ils prennent position contre l’OMPI. Les médias du régime ont menacé les artistes en question : « Tout le monde sait que l’OMPI est le groupe terroriste le plus tristement célèbre parmi le peuple iranien, et ceux qui les soutiennent ne font pas exception. »

En d’autres termes, les artistes et les athlètes qui envoient simplement un message de condoléances sont menacés d’être considérés comme des « terroristes ». Le Vevak a créé ce faux journal, tandis que l’OMPI a cessé de publier son journal papier depuis des années et ses informations et prises de position ne sont publié qu’en ligne.

Le site Web du journal officiel Hamshahri fait partie des médias du régime qui ont publié cette fausse information le 9 juin. La traduction de certaines parties de l’article de Hamshahri est la suivante :

« Pourquoi les photos d’athlètes et artistes iraniens figurent-elles dans le journal de l’OMPI?
Le Journal Mojahed, qui fait écho aux points e vue du groupuscule des monafeghine (terme péjoratif du régime pour moudjahidine), a publié les noms et les photos de 15 artistes iraniens et d’un athlète dans son dernier numéro.

[L’article] concerne certaines des réactions des acteurs et actrices iraniens à la nouvelle de la mort d’une ancienne chanteuse qui avait coopéré et soutenu le groupe terroriste de l’ompi. Shahla Safi Zamir, également connue sous le nom de Marjan, avait soutenu à plusieurs reprises Maryam Radjavi, la cheffe de ce groupe et leurs crimes contre le peuple iranien en participant aux rassemblements de l’OMPI. Par conséquent, on pensait que la nouvelle de sa mort ne se refléterait pas dans les pages en ligne des acteurs et actrices iraniens. Tout le monde sait que les terroristes de l’OMPI sont le groupe le plus détesté du peuple iranien, et ceux qui coopèrent avec eux ne font pas exception.

Mais ce qui s’est passé, c’est l’indifférence de certaines célébrités au fond sombre de cette vielle chanteuse. Après que les acteurs, actrices et athlètes ont exprimé leurs condoléances pour la mort de la chanteuse sur leurs pages personnelles de médias sociaux, le Journal Mojahed a saisi l’occasion pour publier une photo d’Ali Karimi et de 15 autres acteurs et actrices dans son numéro du 9 juin 2020, avec le titre “Deuil des artistes pour le décès de Dame Marjan.” »

Ce n’est pas la première fois que le régime iranien a recours à ce genre de perfidie. Il a produit à plusieurs reprises de faux journaux Mojahed et les a distribués dans les prisons pour faire pression sur les prisonniers politiques et briser leur moral. Un autre exemple d’un tel faux journal a été publié le 18 juin 2003. Dans lequel le régime a écrit que le dirigeant de la Résistance iranienne et quatre responsables de l’OMPI ont été arrêtés par les forces américaines au camp d’Achraf et transférés dans un endroit inconnu pour être échangé avec les dirigeants d’Al-Qaïda en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe