mercredi, juin 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : 71 pendaisons et peines de mort sous la présidence d’Ahmadinejad

Iran : 71 pendaisons et peines de mort sous la présidence d’Ahmadinejad

Encore des adolescents condamnés à mort

La Résistance iranienne appelle la communauté mondiale à agir contre l’ampleur des exécutions, particulièrement des mineurs

Pour la journée mondiale contre la peine de mort, le Conseil national de la Résistance iranienne a appelé les instances internationales à condamner la vague d’exécutions qui s’abat sur l’Iran, en particulier des mineurs, ce qui est une violation flagrante des conventions des droits des enfants.

Le régime des mollahs a pendu ou condamné à mort neuf nouveaux prisonniers à Téhéran, Chahriar (Karadj), Sari (nord de l’Iran) et Kachan (centre de l’Iran).

Le quotidien officiel Iran, écrivait le 9 octobre: « Le judiciaire à Chahriar a condamné à mort un jeune de 17 ans, nommé Hamid ». Le même journal écrivait qu’un jeune de 19 ans avait été condamné à mort à Téhéran. Selon l’agence de presse officielle ISNA, la Cour suprême a confirmé la peine de mort d’Ismaël, 22 ans, accusé d’avoir tué son ami il y a quatre ans et demi. La victime a aussi été condamnée à 80 coups de fouet.

Cela porte au moins à 71 le nombre de pendaisons et de peines de mort depuis l’arrivée  de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence, il y a trois mois et demi. Beaucoup des victimes son des adolescents ou des jeunes de moins de vingt ans.

Le Conseil national de la Résistance iranienne appelle la session actuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies à adopter une résolution en terme ferme condamnant la dictature médiévale des mollahs pour ses violations barbares et systématiques des droits de l’homme et les exécutions publiques, spécialement de mineurs, ainsi que les châtiments dégradants et inhumains. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 octobre 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe