mercredi, juin 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : La destruction du cimetière de Khavaran est un nouveau crime...

Iran : La destruction du cimetière de Khavaran est un nouveau crime du régime inhumain des mollahs

le cimetière de Khavaran                                                                    
Sur ordre d’Ahmadinejad, le président des mollahs, le cimetière de Khavaran où sont enterrés des prisonniers politiques, a été détruit, les tombes retournées et les arbres déracinés. 

Le secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne avait révélé dans un  communiqué le 30 août dernier que ce régime inhumain avait l’intention de convertir le cimetière de Khavaran dans l’est de Téhéran et le site des fosses communes des victimes du massacre de 1988, en un cimetière ordinaire pour détruire la preuve du massacre de  30,000 prisonniers politiques affiliés aux Moudjahidine et à d’autres partis politiques. Cette tâche avait été mise au programme d’Ahmadinejad il y a quelque temps par Khamenei, le guide suprême du régime, alors qu’Ahmadinejad était encore le maire de  Téhéran.

La Résistance iranienne appelle les organisations des droits de l’homme, les familles des martyrs des massacres de 1988 et les défenseurs des droits de l’homme à travers le monde à condamner cet acte criminel.  

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 novembre 2005  

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe