dimanche, avril 5, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI :Droits humains Iran: Les décès dus aux coronavirus dépassent les 2600

Iran: Les décès dus aux coronavirus dépassent les 2600

Iran: Les décès dus aux coronavirus dépassent les 2600

L’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé que le nombre de décès dus au coronavirus dans 127 villes de 30 provinces a dépassé les 2 600.

Le nombre de victimes à Qom est de 500, Téhéran 420, Gorgan 204, Kachan 142, Ispahan 121, Machad 205, Qazvine 98, Kermanchah 105, la province de Guilan 450 et d’Alborz 95.

Homayoun Youssefi, député du régime et membre du “Comité national du coronavirus”, a déclaré aujourd’hui que « la maladie atteindra son pic dans les deux prochaines semaines » et que « le nombre de personnes hospitalisées augmentera de 10 à 15% par jour ».

La situation a aggravé les luttes entre les factions du pouvoir. Ali Nobakht, président de la Commission de la santé du Parlement des mollahs, a implicitement fait référence au rôle destructeur des pasdarans: « Des questions non médicales sapent les plans du ministère de la Santé pour lutter contre le coronavirus et le contrôler. Je considère que le virus est plus qu’une simple question médicale. En tant que question économique, politique, sociale, culturelle, sécuritaire et judiciaire (…) il n’a pas été pris au sérieux. »

Dans ces circonstances, l’état des hôpitaux du pays se détériore en permanence en raison du manque d’équipements. Des dizaines de médecins et d’infirmières dévoués ont contracté le virus en soignant leurs patients et ont perdu la vie.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué ces médecins et infirmières honorables et dévoués et a présenté ses condoléances à leurs familles et à la communauté médicale iranienne. Mme Radjavi a déclaré que ces hommes et ces femmes dévoués sont une source d’honneur et de fierté pour une nation qui a refusé de se soumettre au régime inhumain des mollahs durant ces 40 dernières années et qui a insisté sur sa fierté nationale et ses valeurs humaines tout en défiant la dictature religieuse en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 mars 2020