samedi, juin 25, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Nouveau complot du régime des mollahs contre les Moudjahidine du...

Iran : Nouveau complot du régime des mollahs contre les Moudjahidine du Peuple en Irak

Iran : Nouveau complot du régime des mollahs contre les Moudjahidine du Peuple en IrakCNRI – La télévision d’Etat du régime clérical a annoncé cet après-midi : « Le Premier ministre irakien a annoncé l’expulsion de certains éléments du groupe d’hypocrites (l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran) de son pays ». L’agence de presse officielle du régime a diffusé un reportage intitulé « Sécurité – Irak – hypocrisie », affirmant : « Sans entrer dans les détails, le Premier ministre irakien a annoncé son projet d’expulsion de son pays de certains éléments du groupe des hypocrites terroriste». L’agence a ajouté : « [Nouri] al-Maliki a répété que des éléments de ce groupe étaient actuellement détenus dans un camp qu’ils n’avaient pas la permission de quitter ». L’agence de presse d’Etat ISNA a ajouté : « Il a été décidé que les actions de ce groupe soient limitées, de les retenir au camp d’Achraf, dans le nord de l’Irak, et de les empêcher d’entrer en contact avec les ministres et les organes gouvernementaux ».

Toute action contre l’OMPI correspond à la volonté et au désir de la théocratie en Iran transmis au Premier ministre irakien par l’intermédiaire d’ « agences de sécurité » discréditées. Ce sont les mêmes organismes qui se sont infiltrés de manière avérée dans le pays sur ordre du régime iranien et qui ont joué un rôle fondamental pour faire avancer les objectifs de Téhéran en Irak l’an passé.

Ces mesures contre l’OMPI intrviennent alors que ces mêmes agences de sécurité gardent le silence concernant le rôle du régime iranien dans des atrocités et des massacres innombrables en Irak, et des atrocités telles que l’enlèvement le 4 août de deux membres de l’OMPI et l’attentat à la bombe le 29 mai contre un bus transportant des Irakiens innocents travaillant à la Cité d’Achraf.

Aujourd’hui, l’intervention du régime iranien en Irak est si importante que non seulement elle tourmente le peuple irakien et menace la démocratie dans ce pays, mais qu’elle met en plus en danger la paix et la tranquillité dans toute la région. La Résistance iranienne avait antérieurement fourni aux autorités compétentes une liste de noms de plus de 30 000 agents du régime des mollahs en Irak .

Bien entendu, le problème majeur du régime clérical et de ses agents en Irak reste la déclaration signée par 5,2 millions d’Irakiens condamnant les mollahs en Irak et demandant « la reconnaissance du droit d’asile politique pour les membres de l’OMPI en Irak ». Dans un communiqué à ce sujet, la présidence du Congrès de solidarité du peuple irakien a appelé les Nations Unies, les organisations internationales et la Commission internationale des Juristes à examiner les documents se rapportant à cette déclaration.

Les dirigeants du régime des mollahs, dont le secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale, le général Ali Larijani, ainsi que le président du Majlis, Gholam-Ali Haddad-Adel, ont exhorté une délégation parlementaire irakienne venue récemment en Iran, assurant qu’ils leur donneraient de l’argent et des armes s’ils expulsaient l’OMPI d’Irak, tout en affirmant que ceux-ci étaient impliqués dans des attentats en Irak et qu’ils s’étaient joints aux forces américaines pour agresser les Irakiens.

Pourtant, les membres de l’OMPI en Irak sont protégés de la quatrième Convention de Genève et la Force multinationale – Irak est chargée de leur protection. La violation de leurs droits serait un crime de guerre.

Bagdad envisage des mesures contre l’OMPI en Irak alors que ces trois dernières années, les membres de l’OMPI n’ont pu se déplacer librement en Irak. Depuis quelques temps, et à la demande du régime des mollahs, leurs rations de carburant et de nourriture ont été interrompues. Dr Hossein Albahrani, directeur général de Oil Products Distribution Company, qui avait accepté le mois dernier par écrit en présence de représentants de la Force multintionale – Irak de fournir le carburant nécessaire à l’hôpital de la Cité d’Achraf, a été renvoyé sous la pression du régime des mollahs. Hier, l’approvisionnement en eau destinée aux résidents d’Achraf a été coupé.

La Résistance iranienne attire l’attention des agences internationales compétentes et des hauts responsables sur la nécessité d’intervenir immédiatement pour contrer les mesures du régime malveillant des mollahs contre l’OMPI et le gouvernement irakien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 juillet 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe