Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Vidéo - Peine de flagellation et d'emprisonnement pour 15 ouvriers iraniens

Peine de flagellation et d'emprisonnement pour 15 ouvriers iraniens

Soulévement en Iran no. 217

Appel à l’OIT et aux syndicats des travailleurs pour condamner la cruauté des mollahs


Dans le but d'intimider les grévistes, le système judiciaire du régime iranien a condamné avec sursis, quinze travailleurs de la société Hepco à 74 coups de fouet et un à deux ans de prison pour avoir manifesté en juin de l'année dernière.

Les travailleurs d’Hepco, (Heavy Equipment Production Company, une société qui produit des équipements de construction de routes en Iran et au Moyen-Orient) protestaient contre le non-paiement de leur salaire et avantages sociaux. Ils ont été accusés d’avoir perturbé l'ordre public et fait de la propagande contre le régime du Guide suprême.

La Résistance iranienne salue les courageux ouvriers d’Hepco et appelle la population, en particulier les ouvriers et les jeunes d'Arak, à les soutenir et à exprimer leur solidarité. Elle condamne fermement ces sanctions liberticides du pouvoir judiciaire des mollahs qui force les ouvriers d'accepter de travailler sans salaire sous peine de sanctions.

La Résistance iranienne exhorte l'Organisation internationale du travail, les syndicats internationaux et les organisations internationales de défense des droits humains à soutenir les ouvriers iraniens et à agir d’urgence pour prévenir les exactions du régime des mollahs.

Le régime islamiste réagit à la contestation des ouvriers avec la flagellation et l'emprisonnement, alors que plus de 90% de ces ouvriers vivent sous le seuil de pauvreté. Le représentant des ouvriers a déclaré : « 83% des travailleurs vivent en dessous du seuil de pauvreté... la hausse des prix du logement, la baisse de la devise nationale et la hausse des prix de la volaille, la viande, le riz, le pétrole et […] est révélateur de ce que les ménages, surtout le travailleur, peuvent mettre dans leur panier. Cela diminue chaque jour en 2018 et au deuxième semestre de cette année les gens devront pleurer pour couvrir leurs frais. » (Agence de presse Tasnim, le 15 juin 2018)

Avec plus de 43 ans d'histoire, la société Hepco est en train de disparaitre en raison des politiques néfastes et criminelles du régime dans le transfert des usines nationales aux affidés du pouvoir, ainsi qu’à cause des importations non contrôlées. La production de l'entreprise, qui a une capacité de 3000 unités, est tombée à 100 unités, et sa capacité d'emploi de 3000 travailleurs a été réduite à 900.


Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 octobre 2018

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés