Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Vidéos - Iran : Deuxième jour de grève des commerçants du bazar, cinquième jour de grève des agriculteurs et sixième jour de grève des camioneurs

Iran : Deuxième jour de grève des commerçants du bazar, cinquième jour de grève des agriculteurs et sixième jour de grève des camioneurs

Soulévement en Iran –No. 220

Ce 6 novembre 2018, la grève des commerçants d’une grande partie du bazar de Téhéran et de nombreuses villes d'Iran s'est poursuivie pour la deuxième journée consécutive malgré les mesures répressives et dissuasives des services de Renseignement et de la police.

Le marché des vendeurs de tapis et d'appareils électroménagers à Téhéran, le marché des vendeurs de tapis et d'artisanat à Ispahan, le marché de Sarshour à Machhad, le marché de la rue Tarbiat et le marché des vêtements à Tabriz, ainsi que des quartiers de Kerman, Rudsar, Babol et autres villes ont continué leur grève en protestation contre l'inflation, la pauvreté et la cherté de la vie, et les Bazaris ont refusé d'ouvrir leurs boutiques.

Pour leur part, les conducteurs de camions et de véhicules lourds, ont poursuivi aujourd'hui leur sixième jour de grève. Outre Téhéran, la grève a touché de nombreuses provinces dont Ispahan, Hormozgan, Zanjan, Golestan, Kermanchah, Kerman, Azarbaïdan Occidental, Khorasan Razavi Centre et Yazd.

Les agriculteurs des villages de l'est et de l'ouest d'Ispahan ont également organisé aujourd'hui leur cinquième journée de protestation et de grève. Les agriculteurs démunis de Khorasgan, d’Ispahan, de Dashti, de Ziar, de Hayderabad, de Shahkaram, de Vajareh, de Semina, de Khorram et Khoorchan, de Bistoon, de Ejieh, de Varzaneh, de Vedasht, de Kandoon, de Zaghmar, de Pilevaran, de Jor, de Qahdarijan, de Zarin Shahr, de Goldasht, de Kushk, de Najaf Abad et de Falavarjan ont participé à un rassemblement de protestation contre l’incurie des autorités et les politiques désastreuses du régime.

Maryam Radjavi, présidente-élue de la Résistance iranienne, a salué les camionneurs, les paysans et les commerçants en grève et a appelé la population à les soutenir. Selon elle, le rétablissement des droits des grévistes et la protection des droits du peuple iranien est un devoir national et patriotique urgent. Elle a appelé toutes les organisations internationales de défense des droits de l'homme et les différents syndicats concernés du monde à soutenir les grévistes iraniens.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 novembre 2018

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés