mardi, novembre 30, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsA Téhéran, la jeunesse insurgée vise les forces de sécurité, et à...

A Téhéran, la jeunesse insurgée vise les forces de sécurité, et à Qom le Comité de secours Khomeiny, centre de pillage

Alors que, sous prétexte du coronavirus, les forces de sécurité de la dictature religieuse sont en état d’alerte total pour empêcher la formation de la moindre protestation sociale, le 28 mars, de jeunes insurgés à Téhéran, ont incendié un poste des forces répressives dans la rue Sohrevardi.

A Qom, également, aux premières heures du 28 mars, de jeunes insurgés ont incendié le bureau du Comité de secours Khomeiny, un des principaux centres de pillage des biens de la population. Les appels répétés à consacrer une partie des fonds colossaux des fondations et instituts économiques contrôlés par Khamenei et les pasdarans comme le « Comité de secours Khomeiny » et le « QG d’application de l’ordre de Khomeiny », ou tant d’autres, pour aider à combattre le coronavirus et permettre à la population de ne pas aller travailler, sont restés sans réponse.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 mars 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe