vendredi, juin 18, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsActivités des unités de résistance et des sympathisants de l’OMPI

Activités des unités de résistance et des sympathisants de l’OMPI

Appel au boycott électoral et dénonciation de la destruction des tombes des victimes du massacre de 1988

Au cours de la troisième et quatrième semaines d’avril 2021, les partisans des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) et les unités de résistance à travers l’Iran ont appelé au boycott de la farce électorale présidentielle des mollahs. Ils ont également accroché des pancartes, inscrit des graffitis et des distribué des tracts dans le cadre de la campagne dénonçant la nouvelle tentative du régime des mollahs d’éliminer les traces de ses crimes contre l’humanité au cimetière de Khavaran de Téhéran en détruisant les tombes des victimes du massacre des prisonniers politiques de 1988.

Ces activités ont eu lieu dans divers secteurs du Grand Téhéran, ainsi qu’à Ispahan, Karadj, Machad, Tabriz, Racht, Hamedan, Qazvine, Ahwaz, Qom, Arak, Ilam, Shadegan, Behshahr, Torbat-e-Jam, Konarak (Sistan-Baloutchistan), Kachan, Anzali, Saqez, Shahroud, Amol, Gachsaran, Dezfoul, Esfarayen, Abadan, Kermanchah et Rafsandjan.

Parmi les slogans des tracts, des pancartes et des graffitis figuraient: « Maryam Radjavi: non au régime des mollahs, non à la tyrannie religieuse, non à l’oppression et au pillage, oui à une république démocratique », « Maryam Radjavi: le boycott national des élections du régime par le peuple iranien est la réponse aux assassins de 1.500 martyrs du soulèvement de novembre 2019 « , » Maryam Radjavi: ce qui se guette les mollahs est un soulèvement et un renversement », « Massoud Radjavi : le destin de l’Iran ne s’écrit pas dans les urnes des mollahs mais dans le soulèvement de ses enfants courageux », « A bas Khamenei, je vote pour le renversement, oui à une république démocratique », « Pas question de voter, Vive Radjavi », « Massoud Radjavi: nous votons pour le renversement et boycottons la farce électorale », « A Khavaran, la preuve du crime de Khomeiny ne peut être effacée », « Maryam Radjavi: condamnons la mesure inhumaine du régime des mollahs de détruire les tombes des martyrs et les preuves de ses crimes », « Détruire (le cimetière de) Khavaran est un crime contre l’humanité de Khamenei ».

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 2 mai 2021

Voir toutes les photos

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe