vendredi, août 6, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsHuitième semaine de manifestations des retraités dans 21 villes de 15 provinces...

Huitième semaine de manifestations des retraités dans 21 villes de 15 provinces d’Iran

« Jamais nation n’a connu autant d’injustice », « Ce n’est que dans la rue qu’on obtiendra nos droits », « On ne lâche rien tant qu’on n’aura pas nos droits »

Le dimanche 14 mars 2021, des retraités et pensionnés de la Sécurité sociale se sont rassemblés à Téhéran et dans 20 autres villes pour la huitième semaine consécutive pour protester contre l’indifférence vis-à-vis de leurs mauvaises conditions de vie, leurs pensions de misère et à la flambée des prix. Les retraités brandissaient des pancartes affichant leurs revendications.

En plus de Téhéran, des retraités se sont rassemblés à Khorramabad, Karadj, Yazd, Ahwaz, Tabriz, Arak, Ispahan, Racht, Machad, Ardebil, Kermanchah, Sanandaj, Chouchtar, Ilam, Kerman, Abhar, Bojnourd, Suze, Haftapeh, Abadan et Dezfoul devant le siège local de la sécurité sociale.

Lors de leurs manifestations d’aujourd’hui, les retraités ont scandé: « Les menaces et la répression ne sont plus efficaces », « Ce n’est que dans la rue qu’on obtiendra nos droits », « On en lâchera rien tant qu’on n’aura pas nos droits », « Libérez les travailleurs emprisonnés « , « Assez d’oppression, nos assiettes sont vides », « Nous sommes tous ensemble », « Nos salaires sont en rials, nos dépenses sont en dollars », « Les prix élevés, l’inflation, affectent la vie des gens », « Le seuil de pauvreté est à 130 millions de rials, nos pensions à 30 millions », « Comment pouvons-nous vivre avec moins de 30 millions de rials », « Retraités levez-vous, défendez vos droits », « Le gouvernement trahit, le parlement le soutient », « Assez de promesses, nos assiettes sont vides », « Jamais nation n’a connu autant d’injustice.  »

L’un des retraités a déclaré dans un discours à Arak :  » Hier, une jeune femme a sauté d’un pont à Chiraz. Pourquoi en arriver là ? C’est à cause de la pauvreté et du chômage. Combien de temps encore vont-ils refuser de répondre et être si insensibles ? »

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a qualifié les protestations continues des retraités comme un acte de protestation de toute la nation iranienne contre l’usurpation de ses droits par le fascisme religieux au pouvoir. Elle a ajouté que, comme le scandaient les retraités protestataires, que « jamais nation n’a connu autant d’injustice ». La présidente élue du CNRI a souligné que tant que la dictature des mollahs sera au pouvoir, le chômage, l’inflation, la corruption, l’injustice et le fossé social ne feront qu’augmenter.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 14 mars 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe