mardi, septembre 21, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran - Blocage des voies de circulation par les jeunes insurgés pour...

Iran – Blocage des voies de circulation par les jeunes insurgés pour empêcher le transfert des forces répressives

Soulèvement de la soif en Iran – n°17

Blocage des voies de circulation par les jeunes insurgés pour empêcher le transfert des forces répressives

à Téhéran, Kazeroun, Bouchehr, Bandar-Abbas, Karadj, Roudsar, Behbahan, Islamchahr, Lordegan, Iranchahr, Qeshm et Lahijan

Hier soir, lors de la 11e nuit du soulèvement, des jeunes insurgés et partisans des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) ont bloqué les voies de transport et d’envoi de renforts des forces répressives dans 12 villes.

Les actions de la jeunesse insurgée en réponse à l’appel du dirigeant de la Résistance iranienne ont conduit à la fermeture des voies de circulation à Téhéran (autoroute du Golfe Persique), Kazeroun (route Chiraz-Kazeroun), Bouchehr (route Bouchehr-Assalouyeh), Bandar Abbas, Karadj (ancienne route de Karadj), Roudsar (route Roudsar-Ramsar), Behbahan, Islamchahr (route principale d’Islamchahr), Lordegan (en deux points, l’un sur l’autoroute Ahwaz-Lordegan, l’autre au milieu de la ville), Iranchahr (route Iranchahr-Saravan), Qeshm (route Qeshm-Hengam) et Lahidjan (route Lahidjan vers la mer).

Tout en bloquant les routes, les jeunes insurgés scandaient « A bas le dictateur, le Khouzistan ne mourra pas, le Khouzistan est vivant, nous sommes avec vous », « A bas Khamenei, à bas le principe du guide suprême, vive Radjavi, vive les unités de résistance », « A bas Raïssi le criminel », « Vive Massoud Radjavi », « Les Iraniens préfèrent la mort à l’humiliation », « Nous soutenons le Khouzistan », « A bas le dictateur ».

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 26 juillet 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe