vendredi, septembre 17, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Des dizaines de grèves et manifestations de travailleurs et de...

Iran : Des dizaines de grèves et manifestations de travailleurs et de bas salaires

La semaine dernière, plusieurs villes du pays ont été le théâtre de dizaines de grèves et manifestations de travailleurs et de bas salaires, réclamant des mois de salaires impayés, une couverture sociale et les arriérés de versements de primes et allocations.

Parmi ces mouvements, qui ont parfois duré plusieurs jours, on peut citer :

– Une manifestation des employés municipaux d’Omidiyeh devant le gouvernorat pour réclamer huit mois de salaires et de primes impayés.

– Une manifestation des travailleurs de Khorramchahr et de la municipalité de Hoseyniyeh pour réclamer huit mois de salaires et d’avantages sociaux impayés.

– Un rassemblement des travailleurs du service des eaux et des égouts de Shadegan pour réclamer leurs salaires.

– Une manifestation des travailleurs de la société Ahwaz Keyson pour réclamer 20 mois de salaires impayés.

– Une protestation des travailleurs de Mapna (phase 19 de la 10e raffinerie de Kangan) contre l’absence de mesures préventives COVID-19,

– Une grève des travailleurs de la société Atieh Sazan Persia à Kangan contre les baisses de salaires.

– Une grève de plusieurs travailleurs de la société pétrochimique Sapik Assalouyeh.

– Un rassemblement à Saveh des travailleurs licenciés de la verrerie Kaveh.

– Un rassemblement des travailleurs de la municipalité d’Ilam devant le tribunal de la ville pour réclamer leurs salaires et allocations impayés.

En plus des manifestations des travailleurs, la semaine dernière, les chauffeurs de camions citernes ont fait grève à Kermanchah, Islamabad-e-Gharb, Ilam, certaines parties de Marivan, Hamedan et Arak. Cette grève, qui a commencé il y a plus de trois semaines, s’est poursuivie et de nombreux chauffeurs de camions citernes des villes de Mahshahr et Bandar Abbas se sont également joints au mouvement. Ils demandent une augmentation de leurs tarifs car, en raison du coût élevé des pièces détachées et des pneus et de la flambée des prix des denrées alimentaires, ils ne peuvent pas joindre les deux bouts avec les tarifs actuels.

Le dimanche 13 décembre 2020, un grand nombre de retraités dans 14 villes, dont Téhéran, Tabriz, Arak, Khorramabad, Ilam, Machad, Ispahan, Bojnourd, Yazd, Racht et Ahwaz, se sont réunis pour protester contre leurs pensions trop basses et réclamer leurs allocations impayées.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 20 décembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe