mercredi, février 10, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Iran Protestations Iran : Des milliers protestent à Téhéran contre la spoliation des actionnaires...

Iran : Des milliers protestent à Téhéran contre la spoliation des actionnaires d’une institution liée au régime

Iran : Des milliers protestent à Téhéran contre la spoliation des actionnaires d’une institution liée au régime

Les manifestants scandaient : « Les actionnaire de Padideh ne voteront pour personne »

 CNRI – Dans la matinée du lundi 4 janvier, plusieurs milliers de personnes qui disent avoir été spoliées par « Padideh Shandiz » (une institution gouvernementale), se sont rassemblés devant le ministère de l’Intérieur à Téhéran et ont exigé que leurs biens leur soient restitués. De nombreux marchands courageux ont rejoint cette manifestation qui rassemblait des gens venues de différentes villes en Iran, notamment de Machhad, de Kerman et de Karaj.

Le régime iranien a déployé ses forces répressives, notamment les Forces de la Sécurité de l’Etat et des agents de renseignement en civil, pour empêcher le déroulement de cette manifestation. La manifestation a toutefois continué pendant plusieurs heures, alors que le nombre des manifestants augmentait au cours du défilé. Les manifestants ont scandé : « Les actionnaires de Padideh [Shandiz] ne voteront pour personne ».

Ils ont ainsi exprimé leur aversion à l’égard de toutes les factions du régime des mollahs qui se préparent à participer à leur prochaine mascarade électorale. Les manifestants ont également scandé : « Aujourd’hui est un jour de deuil, les moyens de subsistance des gens sont partis en fumé » ; « Les actionnaire de Padideh n’ont entendu que des mensonges ». Les manifestants ont brandi des pancartes sur lesquels on pouvait lire: « Le gouverneur de Machhad est un danger public ».

Le 31 décembre, plusieurs milliers d’habitants de Machhad dont les avoirs ont été détournés par Padideh Shandiz ont participé à une manifestation similaire. Lors de l’attaque des forces répressives, de nombreux manifestants ont été battus, blessés et arrêtés. Le 28 décembre, les habitants de Machhad avaient organisé un précédent rassemblement de protestation lors duquel ils avaient affrontés les agents du régime.

Padideh Shandiz est une institution parmi plusieurs dizaines d’institutions financières créées par les dirigeants du régime des mollahs. Durant les deux dernières semaines, en plus des manifestations à Téhéran et à Machhad, des manifestations ont eu lieu dans d’autres villes du pays, notamment Ispahan, Chiraz, Kerman, Yazd, Rasht et Karaj. Les manifestants ont exprimé leur colère contre ces spoliations et ont exigé que la leur biens leur soient restitués.

La Résistance iranienne appelle le peuple iranien, en particulier les jeunes, à exprimer leur solidarité et leur soutien avec les manifestants et leurs familles défavorisées. Elle souligne que la seule solution pour mettre fin à ces spoliations de la part du fascisme religieux est le renversement du régime des mollahs et l’instauration d’une démocratie en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 janvier 2016

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe