mercredi, juin 23, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Khamenei intervient en faveur d'Ahmadinejad dans la campagne électorale des...

Iran : Khamenei intervient en faveur d’Ahmadinejad dans la campagne électorale des mollahs

 CNRI – Dans son discours hier à Sanandaj, dans l’ouest de l’Iran, le guide suprême des mollahs, Ali Khamenei a parlé de la prochaine élection présidentielle et donné son soutien tacite à Ahmadinejad : « Nous devons élire quelqu'un qui ait le soutien du peuple et mène une vie simple et modeste. Quelqu'un qui partage la souffrance des démunis. » Des termes réservés par le régime à Ahmadinejad.

Tout en exprimant ses craintes sur un grand "NON" des Iraniens à la farce électorale, il a blâmé les ennemis du régime pour encourager au boycott du scrutin, ajoutant : «Leur but est de faire ignorer l'élection  … diamétralement opposés à la volonté des ennemis, nous devons participer activement au scrutin …  l'élection est la fierté de notre pays … c'est une question très importante. » (Télévision d’Etat, 12 mai)

De son côté, Ahmadinejad continue de prendre des mesures pour préparer les fraudes. Au ministère de l'Intérieur, il a largement réorganisé l'organisme responsable de la conduite de l'élection. Il a déjà écarté 16 personnes pour les a remplacer par des hommes qui lui sont étroitement liés. Commentant la réorganisation, Behzad Nabavi, le chef de « l’organisation des moudjahidine de la révolution islamique », une faction du régime, a déclaré : «Les nouvelles recrues sont principalement des personnes inexpérimentées, sans expérience professionnelle dans la gestion des élections. » (Quotidien officiel Aftab, 12 mai)

Mousavi Ardebili, ancien chef du pouvoir judiciaire du régime, a également dévoilé d'autres formes de fraude : «Ils donnent de l'argent aux gens pour acheter leurs votes. Vous ne pouvez pas gagner de voix par des mensonges et en donnant de l'argent. » (Quotidien Aftab, 10 mai)

Le peuple iranien va fermement boycotter la farce électorale du régime comme il l'a fait dans les cas précédents. C’est essentiellement dû au fait que les élections en Iran ne sont destinées qu’à consolider la dictature religieuse et à régler le partage du pouvoir entre les factions du régime. Le dénominateur commun entre ces factions est leur implication dans les assassinats, la répression, l'exportation de l’intégrisme et du terrorisme, ainsi que le pillage des richesses nationales.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 mai 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe