mercredi, juin 23, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Les retraités manifestent dans au moins 22 villes du pays

Iran : Les retraités manifestent dans au moins 22 villes du pays

Parmi les slogans : « Tant que nous n’aurons pas obtenu nos droits, on ne lâche rien », « Ce n’est qu’en descendant dans la rue qu’on obtiendra nos droits » et « Le seuil de pauvreté est à 12 millions de tomans, nos revenus à 3 millions ».

Le 14 février 2021, malgré les mesures répressives, les menaces et les promesses vides du régime clérical, un grand nombre de retraités de la sécurité sociale se sont rassemblés à Téhéran et dans 21 autres villes d’Iran pour protester contre l’inflation, les prix insupportables et leurs pensions de misère. Parmi leurs slogans, on pouvait entendre : «Tant que nous n’aurons pas obtenu nos droits, on ne lâche rien », « Ce n’est qu’en descendant dans la rue qu’on obtiendra nos droits », « Nous sommes fatigués de l’injustice », « Notre pays est riches en ressources, mais les retraités souffrent », « Les rassemblements continueront jusqu’à notre objectif », et « notre ennemi est ici même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique ».

Les retraités de Téhéran, qui tenaient leur plus grand rassemblement de protestation de ces derniers mois, ont scandé « Assez de promesses creuses, nous n’avons pas de quoi manger », et s’adressant à Qalibaf, le président du parlement du régime : « Viens dehors Qalibaf, viens dehors ! ».

Outre Téhéran, de nombreux retraités et pensionnés de la sécurité sociale se sont rassemblés devant siège de la sécurité sociale des villes de Tabriz, Nichapour, Arak, Ahwaz, Kermanchah, Yazd, Khorramabad, Ispahan, Ardebil, Suze, Ilam, Qazvine, Chiraz, Karadj, Machad, Sanandaj, Kerman, Bojnourd, Dezfoul, Zanjan et Hamedan, pour faire entendre leurs revendications. À Ahwaz, les retraités ont également défilé dans les rues.

Le 3 février 2021, des retraités et des pensionnés de l’Organisation de la sécurité sociale avaient déjà organisé des rassemblements de protestation dans 20 villes d’Iran.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les retraités démunis et insurgés, et rappelé qu’ils font preuve de persévérance en maintenant leurs manifestations aux cris de : « Tant que nous n’aurons pas obtenu nos droits, on ne lâche rien », et « ce n’est qu’en descendant dans la rue qu’on obtiendra nos droits ». Mme Radjavi a appelé la jeunesse à soutenir le mouvement national des retraités et a ajouté : « Tant que ce régime sera au pouvoir, la pauvreté, l’inflation et le chômage, ainsi que la corruption et la répression, continueront. »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 15 février 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe