mercredi, septembre 22, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran - Manifestations à Téhéran Pars, Gohardacht de Karaj, Baharestan d’Ispahan, Kermanchah...

Iran – Manifestations à Téhéran Pars, Gohardacht de Karaj, Baharestan d’Ispahan, Kermanchah et Ivanegharb

Soulèvement de la soif en Iran – n°19

Manifestations à Téhéran Pars, Gohardacht de Karaj, Baharestan d’Ispahan, Kermanchah et Ivanegharb

Avec les slogans de « A bas Khamenei », « A bas le dictateur », « Ni pour Gaza ni pour le Liban, je donne ma vie pour l’Iran »

Hier soir, pour la treizième nuit du soulèvement, les habitants et les jeunes de Téhéran Pars sont descendus dans la rue pour protester contre les coupures de courant en scandant « A bas Khamenei » et « A bas le dictateur ». Les forces répressives dépêchées sur place pour tenter de les disperser, ont été huées par les protestataires qui ont continué à lancer des slogans.

A Gohardacht de Karadj, les habitants et les jeunes insurgés sont descendus dans les rues et ont scandé : « Tant que les mollahs ne seront pas sous terre, ce pays ne sera pas un pays ». Les forces répressives et des unités spéciales ont chargé la foule pour tenter de la disperser. Hier soir, à Mohammadchahr de Karadj, les gens ont scandé depuis les toits « De Karadj au Khouzistan, unité, unité ».

Les habitants du quartier Dareh-Darij de Kermanchah sont descendus dans la rue pour la deuxième journée consécutive pour protester contre le manque d’eau et d’électricité, et ont bloqué les accès menant à ce quartier pauvre.

Dans la soirée du mardi 27 juillet, les habitants d’Ispahan ont mis le feu à la bannière de Khamenei en scandant « Khouzistan – Ispahan, unité, unité », tout en soulignant leur solidarité et leur unité continues avec le Khouzistan.

A Baharestan d’Ispahan, les gens se sont rassemblés dans la rue à la suite d’une panne de courant. Tandis que la police et les forces spéciales étaient dépêchées sur place, les gens scandaient : « Khouzistan, Ispahan, unité, unité », « Braves Iraniens, soutenez-nous » et « Ni à Gaza, ni au Liban, je donne ma vie à l’Iran ».

Les habitants de Kordkuy dans la province de Golestan ont bloqué la route pour protester contre les coupures de courant, et à Ivanegharb dans la province d’Ilam, ils ont protesté contre les fréquentes coupures de courant en descendant dans les rues de la ville et en klaxonnant à tout va.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 28 juillet 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe