vendredi, mai 14, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesIran : Manifestations nationales des retraités avec une présence importante de femmes

Iran : Manifestations nationales des retraités avec une présence importante de femmes

« Nous ne voterons plus, nous avons entendu trop de mensonges », « Parlement, gouvernement, assez de mensonges à la nation »

Le dimanche 18 avril 2021, pour la treizième semaine consécutive de ces trois derniers mois, les retraités et les pensionnés ont manifesté contre leurs conditions de vie désastreuses, les prix élevés et leurs pensions de misère à Téhéran et dans 16 autres villes d’Iran. Ils ont appelé au boycott du simulacre d’élections organisées par le régime. Les rassemblements et les marches ont eu lieu alors que les forces répressives envoyaient des menaces par SMS aux retraités les mettant en garde contre toute participation à ce mouvement.

Les retraités et les pensionnés à Téhéran et dans les autres villes se sont rassemblés devant les sièges de la sécurité sociale. À Téhéran, les manifestants ont marché du siège de la sécurité sociale au métro Shademan en scandant : « Nous ne voterons plus car nous n’avons pas vu de justice », « Parlement, gouvernement : assez de mensonges à la nation », « Le gouvernement trahit, le parlement le soutient », « Nous ne voterons plus, nous avons entendu trop de mensonges », « On ne lâchera rien tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits », « Ce n’est qu’en descendant dans la rue que nous pourrons obtenir nos droits », « L’unité est la clé de notre victoire », « Notre table est vide, l’oppression ça suffit », « Enseignants, travailleurs, unissons-nous », « Libérez les retraités emprisonnés », « Assez de promesses vides, nos tables sont vides » et « Nous partageons les mêmes problèmes, rejoignez-nous ».

En plus de Téhéran, des retraités ont manifesté à Karadj, Ispahan, Ahwaz, Arak, Kerman, Kermanchah, Qazvine, Bandar-Abbas, Machad, Racht, Ardebil, Sari, Behchahr, Boroujerd, Dezfoul, Haft-Tapeh et Shoush. Des agents en civil et les forces répressives ont empêché les gens de se joindre aux manifestants et de filmer ou photographier les rassemblements. À Téhéran, des manifestants ont étendu une nappe vide pour protester contre les conditions de vie désastreuses des retraités. La présence des femmes dans le rassemblement de Téhéran était très importante.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 18 avril 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe