lundi, juin 21, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran: mutinerie et incendie à la prison de Hamedan, évasion de prisonniers

Iran: mutinerie et incendie à la prison de Hamedan, évasion de prisonniers

Dans l’après-midi du 28 mars, les détenus de la prison Alvand de la ville de Hamedan, dans l’ouest de l’Iran, se sont mutinés parce que le régime inhumain des mollahs refuse de les libérer en pleine épidémie de coronavirus. Plusieurs d’entre eux ont réussi à s’évader. Les gardiens et les pasdarans ont ouvert le feu. Lors des affrontements entre les prisonniers et les forces répressives, le feu s’est déclaré dans des sections de la prison et l’incendie s’est poursuivi longtemps.

Le jour précédent également, à la suite des mutineries dans les prisons de Khorramabad et d’Aligoudarz, les détenus de la prison de Saghez s’étaient mutinés et un grand nombre s’étaient évadés. La situation dans les prisons se dégrade de jour en jour. Un certain nombre de détenus en particulier à la prison d’Oroumieh, au centre de détention de Fashafouyeh dans le Grand Téhéran et dans celui de Ghezel-Hessar sont morts du coronavirus.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a de nouveau alerté contre une catastrophe humanitaire majeure et un crime contre l’humanité dans les prisons en Iran. Elle a appelé le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil de sécurité, le Conseil des droits de l’homme et la Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, ainsi que l’Union européenne, à prendre des mesures d’urgence pour prévenir des décès massifs dans les prisons et à obtenir la libération de tous les détenus, spécialement des prisonniers politiques.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 mars 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe