samedi, juin 19, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIRAN: Rassemblement de protestation des retraités à Téhéran, charge violente des forces...

IRAN: Rassemblement de protestation des retraités à Téhéran, charge violente des forces répressives

IRAN: Rassemblement de protestation des retraités à Téhéran, charge violente des forces répressives

Ce dimanche 10 novembre 2019, un grand nombre de retraités se sont rassemblés devant l’Organisation du Budget et du Plan et devant le Majlis (Parlement) du régime pour protester contre leurs conditions de vie déplorables et l’insuffisance de leurs pensions. Beaucoup de retraités d’autres provinces s’étaient joints à eux.

Pour prévenir la protestation et empêcher d’autres personnes de se joindre aux retraités, des centaines de forces répressives avaient été déployées sur place avant le rassemblement, épaulées par plus de 50 agents à moto et des dizaines d’agents en civil. Les rues menant au Majlis ont été barrées pour empêcher les retraités d’y accéder.

Malgré ces mesures répressives, les retraités, dont beaucoup de femmes, se sont rassemblés devant le Majlis en scandant : « Libérez les enseignants emprisonnés », « nous sommes furieux de tant d’injustices », « pas de répit tant que nous n’aurons obtenu notre droit », et « protester est notre droit inaliénable ».

En parallèle, des dizaines de manifestants ont tenté d’organiser un rassemblement devant l’Organisation du Budget et du Plan. Les forces répressives ont chargé, ne laissant même pas aux retraités parler entre eux.

Des dizaines de manifestants ont été arrêtés au cours de cette charge sauvage. Effrayés par la diffusion de photos et de vidéos d’agressions des retraités, les forces répressives ont confisqué les téléphones portables des manifestants.

La Résistance iranienne salue les manifestants et appelle les habitants de Téhéran, en particulier les jeunes, à soutenir les retraités. Elle demande au Conseil des droits de l’homme de l’ONU et à sa Haute-Commissaire ainsi qu’aux organisations de défense des droits humains de prendre des mesures d’urgence pour obtenir la libération des personnes détenues.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 septembre 2019

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe