vendredi, mai 14, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Second mouvement national de protestation des retraités dans 25 villes...

Iran : Second mouvement national de protestation des retraités dans 25 villes de 19 provinces

Parmi les slogans : « On ne votera plus, on a entendu trop de mensonges », « On n’a pas vu de justice alors on ne votera plus », « Le seul moyen de lutter contre des tables vides est de descendre dans la rue »

Le mercredi 7 avril 2021, des retraités et pensionnés ont organisé des rassemblements et des manifestations à Téhéran et dans 24 autres villes pour leur deuxième rassemblement national de protestation de la nouvelle année iranienne (qui commence le 21 mars). Ils protestaient contre leurs conditions de vie déplorables, leurs pensions de misère et les prix élevés. Les retraités ont exprimé leur rejet de la totalité du régime clérical.

Parmi leurs slogans on pouvait entendre : « On ne votera plus, on a entendu trop de mensonges », « On n’a pas vu de justice alors on ne votera plus », « Libérez les retraités emprisonnés », « Inflation et prix chers, qu’as-tu à dire Rohani ? », « Honte, honte, ce gouvernement stupide est une honte », « on ne lâchera rien tant qu’on aura pas obtenu nos droits », « Notre table est vide, l’oppression et l’injustice ça suffit », « Parlement, gouvernement, ça suffit de tromper la nation », » Le seul moyen de lutter contre des tables vides est de descendre dans la rue. « 

En plus de Téhéran, les retraités ont protesté devant le siège de la sécurité sociale à Sari, Ahwaz, Oroumieh, Qazvine, Karadj, Racht, Khorramabad, Kerman, Ardebil, Tabriz, Ilam, Arak, Yazd, Khorramshahr, Chiraz, Dezfoul, Ispahan, Kermanchah, Bojnourd, Shushimès, Abkadan, Shoushtar et Shahroud.

Mme Maryam Radjavi a estimé que les manifestations des retraités honorables à travers l’Iran font entendre le cri du peuple iranien pour la réalisation de ses droits pillés par le régime usurpateur et corrompu des mollahs. Elle a appelé tous les Iraniens, en particulier la jeunesse courageuse, à faire preuve de solidarité et à soutenir les justes revendications des retraités. Elle a souligné que tant que la dictature cléricale sera en place, le chômage, l’inflation, la corruption, l’injustice et le fossé entre les classes augmenteront.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 8 avril 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe