lundi, décembre 6, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran - Téhéran, Karadj, Racht, Chiraz et Ispahan théâtres d’affrontements et de...

Iran – Téhéran, Karadj, Racht, Chiraz et Ispahan théâtres d’affrontements et de la résistance des jeunes insurgés

Iran - Téhéran, Karadj, Racht, Chiraz et Ispahan théâtres d’affrontements et de la résistance des jeunes insurgés

Soulèvement en Iran – N° 23

Ce 19 novembre, pour la cinquième journée consécutive du soulèvement national en Iran, des rassemblements de protestation se sont poursuivis à Racht (au nord) où les gens ont bloqué les routes. Par peur de la foule, les forces répressives n’osent pas avancer et essaient de faire faire peur aux manifestants.

Ce soir à Téhéran, dans le quartier de Pakdacht, les manifestations et les affrontements avec les forces répressives se poursuivent. La nuit dernière dans ce secteur, trois banques ont été incendiées, et à Aryachahr les gens sont restés dans la rue pour lancer des slogans contre les dirigeants du régime. Les agents ont tiré en l’air

Les étudiants de la faculté Azad de Gohardacht à Karadj se sont rassemblés aujourd’hui en signe de protestation. Ils scandaient « assez des promesses, notre peuple n’en peut plus », « on ne veut plus d’étudiants invisibles ».

La nuit dernière dans le quartier Mehrchahr de Karadj, les affrontements entre les jeunes et les forces de sécurité se sont prolongés longtemps après minuit sur le boulevard Eram. Plusieurs banques ont été la proie des flammes. Les étudiants de Gohardacht scandaient : « l’esclavage ça suffit, notre peuple n’en peut plus ».

A Chiraz et dans les villes voisines, notamment la commune de Sadra, les banques sont parties en fumée et toutes les caméras de surveillance en circuit fermé ont été détruites ou mise hors d’état de nuire. Des heurts violents se sont déroulés dans la nuit dans la rue Afif-Abad, le périphérique du Coran, la route de Bouchehr, le carrefour Zand et la place Namazi. Les gens distribuaient de la nourriture aux jeunes insurgés sur le terrain.

Au centre d’Ispahan, la filiale d’une chaine de magasins appartenant aux pasdarans a été réduite en cendres.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 novembre 2019

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe