jeudi, juin 24, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLa population de Ghizanieh d’Ahwaz bloque la route Ahwaz-Ramhormoz pour protester contre...

La population de Ghizanieh d’Ahwaz bloque la route Ahwaz-Ramhormoz pour protester contre la pénurie d’eau

Des arrestations et des blessés après que les forces de sécurité aient ouvert le feu

Samedi matin, les gens et les jeunes de Ghizanieh d’Ahwaz ont fermé la route Ahwaz-Mahshahr pour protester contre la coupure de l’eau potable. Les forces de sécurité ont immédiatement été envoyées sur place et se sont mises à tabasser les gens. Elles ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, mais comme cela n’a eu aucun effet, elles ont ouvert le feu, blessant des manifestants, dont un enfant, et ont procédé à des arrestations.

Le secteur de Ghizanieh est situé à 45 km d’Ahwaz, et regroupe plus de 80 villages et plus de 300 puits de pétrole. Mais cela fait des années que les habitants souffrent de pénurie d’eau et leurs protestations répétées n’ont pas été prises en compte.

Cherchant à minimiser les protestations et les coups de feu tirés sur les manifestants, le colonel Dalvand, du corps des pasdarans et commandant de la police d’Ahvaz, a déclaré : des gens qui protestaient contre le manque d’eau « ont bloqué la route Ahwaz-Ramhormoz-Omidieh, ce qui a perturbé la circulation sur cette voie de transit pendant un certain temps (…) Après l’arrivée des agents de police pour rouvrir la route, une partie des gens qui étaient rassemblés ont attaqué les policiers à coups de pierres et de bâtons, blessant deux agents à la tête (…) La police a fait usage d’armes anti-émeutes en tirant des balles en plastique causant des blessures superficielles à deux protestataires et les a arrêtés. »

La Résistance iranienne salue ces compatriotes courageux de Ghizanieh. Elle appelle les autres jeunes du Khouzistan à se porter à leur secours. La dictature religieuse et terroriste des mollahs est la cause principale des problèmes économiques et sociaux actuels en Iran. Tant que ce régime sera au pouvoir, la pauvreté, le chômage, la pénurie d’eau et l’inflation continueront et s’aggraveront. La population de la riche province du Khouzistan vit dans la misère et le manque d’eau alors que, selon les aveux de Hechmatollah Falahat-Picheh, député du Majlis, ce régime a dépensé 20 à 30 milliards de dollars en Syrie.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 mai 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe