dimanche, juin 20, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLes bureaux de vote à Téhéran et en province restent déserts

Les bureaux de vote à Téhéran et en province restent déserts

ImageIran – élection – communiqué n°3

Cinq heures après l’ouverture du scrutin, les bureaux de vote à Téhéran et en province restent déserts

Des informations venant de témoins oculaires indiquent que cinq heures après l’ouverture du scrutin, les bureaux de vote de Téhéran et de province sont totalement déserts. Le peuple iranien boycott fermement cette élection illégitime. A Téhéran, les bureaux de vote de la rue Ghaem Magham Farahani,  de la mosquée Bob -ol Havaej, du quartier Pounak, de la mosquée Abolfazl de la rue Zafar, de la mosquée Hafthoz de Narmak, de la mosquée Hassani de la rue Nirouyeh Havaï, du lycée Avicenne, des rues Sattar Khan, Maktab-e Sadeq, Daryan-no, de la mosquée Hamzeh à Shadman et de la mosquée Imam Zaman de la rue Behboudi, les mosquées Razaveih et Abolfazl de la rue Ghasr-ol Dasht, Chitgar des rues Shariati et Imamzadeh Saleh, de la mosquée Vali-e Asr,de la mosquée Hazrat Rasoul, de la place Enghelab, les districts Nazi-Abad Malek Ashtar, du lycée Feiz Kachani, du lycée Moslem bin Aghil, de la mosquée Towhid, des districts Chemiranat, Armenian, et Hashemi, et de la mosquée Amir-al Mo’menin, étaient déserts.

A Téhéran, dans le quartier de Nazi Abad, les autorités ont mis en garde les personnes âgées que si elles ne votaient pas on allait leur couper leurs pensions.

Dans les bureaux de vote de nombreuses villes comme Tabriz, Ramsar, Azna, Chahr-e-Kord, Ahwaz, Kamrayan, Bonab, Torbat Heidarieh, Zabol et Karadj, très peu de gens ont voté.

Dans la province du Mazandaran dans le nord du pays, le QG électoral de Rafsandjani offre 250.000 rials et un repas à chaque électeur.

Dans la ville de Machad, au nord-est, les autorités ont ordonné aux étudiants membre du Bassidj paramilitaire de voter pour l’ancien chef des forces de sécurité de l’Etat, le général Mohammad Bagher Ghalibaf.

Malgré toute la propagande faite sur une participation massive, la télévision d’Etat, invoquant des «difficultés techniques », n’a diffusé des films que des mosquées Sadeghieh, Hosseinieh Erchad, Naziabad et Lorzadeh.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 juin 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe