mardi, août 3, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsMalgré la répression, les enseignants iraniens poursuivent leurs manifestations

Malgré la répression, les enseignants iraniens poursuivent leurs manifestations

ImageMalgré la répression du régime des mollahs, les enseignants de la capitale et de plusieurs villes de province poursuivent leurs manifestations, leurs sit-ins et leurs grèves pour protester contre les conditions de vie et la faiblesse de leurs salaires.

Malgré la répression, les enseignants iraniens poursuivent leurs manifestations, leurs sit-ins et leurs grèves

Malgré la répression du régime des mollahs, les enseignants de la capitale et de plusieurs villes de province poursuivent leurs manifestations, leurs sit-ins et leurs grèves pour protester contre les conditions de vie et la faiblesse de leurs salaires.

Hier, plus d’un millier d’enseignants ont manifesté pour la troisième journée consécutive devant le parlement des mollahs sur la place Bahârestan de Téhéran. Les forces de l’ordre sous le commandement du colonel Massoud Djafari, ont passé à tabac des manifestants et en ont arrêté plusieurs. Les agents ont également arrêté dix étudiants qui manifestaient en solidarité avec les enseignants. Ils leurs ont aussi confisqué leurs appareils photos.

Hier, plus de 1500 directeurs d’école, enseignants et employés de l’éducation nationale de la ville de Dezfoul se sont rassemblés devant le rectorat pour protester contre les conditions catastrophiques qui sont les leurs. Une nuée d’agents des forces de sécurité et de renseignements les ont encerclés.

Des informations indiquent que des manifestations similaires à Chiraz, Hamedan, Ahwaz et Machad ont aussi eu lieu. Les enseignants réclamaient la fin de la discrimination et des privations qui touchent leur profession dans le pays et la fin des mesures répressives contre leurs organisations. Ils ont condamné les formations issues du pouvoir qui veulent se faire passer pour les représentants des enseignants

Les manifestations et les grèves des enseignants bénéficient du large soutien des lycéens et des étudiants et des tracts en faveur de leurs mouvements ont été largement distribués dans les établissements scolaires de Téhéran et de province.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 mai 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe