mercredi, août 4, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsManifestations et rassemblements de retraités et d'enseignants dans 15 villes

Manifestations et rassemblements de retraités et d’enseignants dans 15 villes

Manifestations et rassemblements de retraités et d’enseignants dans 15 villes aux cris de

« On ne votera plus, on a entendu trop de mensonges » et « On ne lâchera rien tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits »

Mme Maryam Radjavi : Les protestations et les soulèvements continus des retraités, des enseignants et des travailleurs montrent la volonté sans compromis du peuple de s’opposer à un régime illégitime et criminel. Soutenir les manifestants est un devoir patriotique.

Dans la matinée du dimanche 16 mai 2021, les retraités, les pensionnés et les enseignants du mouvement d’alphabétisation à Téhéran et dans 14 autres villes se sont rassemblés pour protester contre leur situation économique désastreuse, leurs revenus de misère et l’absence de réponse à leurs revendications minimales.

En se déployant devant les centres de la sécurité sociale, les forces de l’ordre et les agents en civils ont tenté d’empêcher ces rassemblements, cependant ils se sont tenus à Téhéran, Tabriz, Machad, Kermanchah, Khorramabad, Ardebil, Ilam, Chiraz, Karadj, Kerman, Ispahan, Arak, Ahwaz, Boroujerd et Valahijan.

Les enseignants du mouvement d’alphabétisation ont également organisé des rassemblements de protestation à Téhéran, Ahwaz, Ilam et Tabriz, malgré les mesures répressives. Leur rassemblement à Téhéran a duré jusqu’à midi. D’autres enseignants se sont regroupés devant le ministère de l’Éducation à Téhéran.

Parmi les slogans des manifestants on pouvait entendre : « On ne votera plus, on a entendu trop de mensonges », « On ne lâchera rien, tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits », « Nous ne partirons pas d’ici tant que nous n’aurons pas obtenu de réponse« .

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a salué les éducateurs et retraités protestataires, avec leurs slogans pour le boycott électoral de « On ne votera plus, on a entendu trop de mensonges » et « on ne lâchera rien tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits ». Les protestations et les soulèvements constants de retraités, des enseignants et des travailleurs montrent la volonté sans compromis du peuple iranien de s’opposer à un régime illégitime et criminel, a-t-elle estimé avant d’ajouter que soutenir les manifestants est un devoir patriotique.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 16 mai 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe