jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsNombreuses arrestations d’enseignants et de travailleurs en Iran

Nombreuses arrestations d’enseignants et de travailleurs en Iran

Grève de la faim des prisonniers politiques de Gohardacht en soutien aux personnes arrêtées

Le 7 mai, la grève de la faim des prisonniers politiques de Gohardacht dans la ville de Karadj en Iran en soutien aux enseignants et ouvriers emprisonnés entre dans sa quatrième journée. Ils sont une dizaine à suivre le mouvement pour protester contre le transfert de l’enseignant Rassoul Bodaghi en isolement.

Ils protestent également contre l’arrestation d’Ebrahim Madadi et de Davoud Razavi, deux responsables du syndicat des chauffeurs de bus Téhéran, et contre l’arrestation d’enseignants et de travailleurs, notamment de la compagnie de pétrole Azadegan. Ils ont été arêtes par des agents du renseignement pour avoir manifesté contre les licenciements massifs de travailleurs et d’ingénieurs, qui ont été remplacés par des personnes venant d’ailleurs.

Dans diverses provinces, les services de renseignement ont convoqué un grand nombre d’enseignants, de directeurs et de personnels pour leur ordonner, sous la menace, de ne pas manifester. Dans la seule ville de Boukan, 60 enseignants ont été convoqués, menacés et insultés à cet effet.

La répression et les arrestations arbitraires, à la suite des appels des enseignants et des travailleurs à tenir des sit-in, des grèves et des manifestations contre les épouvantables conditions de vie de millions de travailleurs et de personnels de l’éducation, ont pris de bien plus grandes dimensions.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 mai 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe