vendredi, août 6, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsNouvelle manifestation nationale des retraités dans 23 villes de 18 provinces d'Iran

Nouvelle manifestation nationale des retraités dans 23 villes de 18 provinces d’Iran

Parmi les slogans : « On ne votera plus car on n’a pas vu de justice », « Notre douleur est votre douleur, Iraniens, rejoignez-nous »

Rassemblement d’investisseurs spoliés devant la Bourse de Téhéran au cri de « A bas Rohani »

Le mercredi 14 avril 2021, les retraités et les pensionnés en Iran ont organisé un nouveau rassemblement national de protestation, le quatrième de la nouvelle année iranienne (qui débute le 20 mars) contre l’oppression du régime clérical, les conditions de vie désastreuses et les pensions de misère. Ils ont manifesté à Téhéran et dans 22 autres villes en appelant au boycott de la prochaine élection.

Retraités et pensionnés en colère ont défilé à Téhéran devant le parlement des mollahs et devant le bureau du Budget. Ils scandaient : « Notre douleur est votre douleur, Iraniens, rejoignez-nous », « On votera plus car on n’a pas vu de justice » et « On ne votera plus tellement on a entendu de mensonges », « Ce n’est qu’en descendant dans la rue qu’on obtiendra nos droits », « Notre table est vide, l’oppression ça suffit », « A bas Rohani » et « les promesses vides ça suffit, notre table est vide ».

Uprising in Southeast Iran and Retirees’ Protests Suggest Society’s Restiveness

En plus de Téhéran, les retraités ont manifesté à Karadj, Khorramabad, Arak, Machad, Ilam, Nichapour, Kerman, Yazd, Qazvine, Kermanchah, Tabriz, Ahwaz, Bojnourd, Racht, Behshahr, Shousht, Shoushtar, Boroujerd, Ispahan, Makou, Ardabil et Chahroud devant les sièges locaux de la sécurité sociale. Dans la plupart des villes, la police s’est déployée autour des retraités pour empêcher les gens de les rejoindre et les agents ont empêché les gens de filmer et de prendre des photos. À Kerman et Shoush, des retraités sont entrés dans le bâtiment de la sécurité sociale et ont scandé des slogans contre les responsables du régime.

Dans la matinée de ce 14 avril, lors d’un autre rassemblement de protestation devant la Bourse de Téhéran, les investisseurs spoliés par le régime ont manifesté et scandé « A bas Rohani ». Ils ont également scandé: « On ne votera plus car on n’a pas vu de justice ».

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 14 avril 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe