lundi, février 8, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Iran Protestations Plusieurs milliers de personnes manifestent contre la spoliation de leurs biens par...

Plusieurs milliers de personnes manifestent contre la spoliation de leurs biens par le régime iranien

Lors d’un assaut des forces répressives, de nombreux manifestants ont été battus, blessés et arrêtés

Plusieurs milliers d’habitants de Machhad (chef-lieu de la province de Khorassan Razavi, au nord-est de l’Iran) ont manifesté le jeudi 31 décembre contre la spoliation de leurs biens par le régime iranien. Les modiques sommes que des personnes modestes avaient épargné tout au long de leur vie de labeur ont été spoliés par une institution affiliée au gouvernement appelé « Padideh Shandiz ».

Les manifestants ont exigé que leurs avoirs volés leur soient restitués.

Cette protestation a eu lieu malgré le fait que le régime iranien avait déployé ses forces répressives et ses unités anti-émeutes dans toute la ville, notamment sur la Place Taqiabad, pour créer un climat de terreur et empêcher les gens de rejoindre la manifestation.

Les manifestants dont leur nombre a augmenté au cours de la marche ont défilé de la Place Taqiabad jusqu’à la place du 10 Dey, en bravant les forces répressives du régime. Ils ont scandé : « Aujourd’hui est un jour de deuil, les moyens de subsistance du peuple sont partis en fumé », « A bas les forces répressive », « Nous ne céderons pas face aux humiliations », « Le gouverneur est incompétent et doit démissionner », « Nous avons entendu des milliers de promesses, mais n’avons vu aucune action », « Les actionnaire de Padideh Shandiz n’ont entendu que des mensonges ».

Pour disperser la foule, les unités anti-émeutes ont chargé. Elles ont battues, blessés et arrêtés de nombreux manifestants qui étaient venus juste pour récupérer leurs biens spoliés.

Les dirigeants du régime, les commandants des pasdaran, les ministres, les gouverneurs et les représentants de Khamenei dans différents régions du pays participent à la spoliation des biens des gens et au détournement de l’argent public, alors que la grande majorité des Iraniens souffrent de la pauvreté, de l’inflation et du chômage et ne profitent nullement des richesses nationales.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er janvier 2016

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe